Naruto: la vie parmi les morts Chapitre 11, un Naruto + Lycée de Dead Crossover fanfic | Lutte Bégaiement

XXX

En Amérique, dans un avion. La discussion se poursuit avec le président et les conseillers.

"Monsieur le Président! S'il vous plaît entrez le code!" Le président a plaidé. "Mais …" le président avait peu de doute. Le Président savait aussi que c’était une décision importante, mais le retarder ne ferait qu’aggraver la situation.

"Vous et moi avons tous les deux été mordus! S'il vous plaît, écoutez. Nous n'avons même nulle part où atterrir! C'est pourquoi nous devons supprimer tous les pays qui dirigent l'ICBM vers les États-Unis pendant que nous le pouvons encore! En plus d'annoncer officiellement la réglementation tactique d'état d'urgence nationale 666D, nous n'avons aucun moyen de remplir notre devoir envers la constitution et le peuple! " s'exclama-t-il mais soudain, il se tourna en avant, toussant, du sang coulant de sa bouche.

Le président surpris, se leva de son siège, faisant quelques pas en arrière. "Monsieur le Président", une autre personne dans la salle a appelé avec inquiétude. Le président a regardé ses mains tremblantes; ses yeux commençaient aussi à devenir vitreux.

Il regarda les occupants de la pièce, ses yeux suppliant: "Je suis crevé. Certains, je vous en prie …" finit par perdre la voix alors qu'il entrait dans une nouvelle séquence de toux. La femme couvrit sa bouche pour cacher son souffle d'horreur. Mais pour le policier, déjà vu beaucoup de ses camarades mourir comme cela, il comprenait complètement, acquiesçant sèchement "Oui, monsieur!" dit-il en sortant son arme.

Le président, sachant que sa fin était proche, a adressé ses dernières paroles au président "Monsieur le Président… le code… .dieu… bénisse”. Le président baissa la tête en prière silencieuse alors que l'homme était abattu. En dessous de l'avion se trouvait une ville en plein chaos.

XXX

Avec notre équipe

Ils traversaient la rivière dans leur Humvee. Naruto, Rei et Saeko dormaient à l'intérieur. Tandis que Saya regardait avec des jumelles, Miku s'assit sur le toit en silence, profitant de la paix qu'ils avaient pour le moment…

Et Hirano chantait une chanson avec Alice assise entre ses jambes, avec un regard vraiment agréable sur son visage, ça ne devrait pas être là. À la fin de la chanson "Je peux même chanter en anglais", dit fièrement Alice. "Wow! Essayez de chanter", répondit Hirano en la poussant à continuer. Avec cette fille, commencez à chanter en anglais.

Alors que sa chanson finissait "d'accord. Cette fois, je vais chanter une parodie", dit Hirano en souriant. Alice hocha la tête avec empressement "d'accord".

Il a ensuite commencé à chanter une chanson étrange sur les armes à feu et qui sait quoi. Derrière elle, les sourcils de Saya tremblaient dangereusement, elle aurait dû s'attendre à cela de la part du pistolet-otaku. "Wow Kohta-chan" Alice applaudit, impressionnée par la chanson … ou Hirano, ça ne peut pas être sûr.

Il sourit, les petits enfants sont si faciles à impressionner, mais soudain, ils virent au bleu quand Saya heurta violemment le toit. "Hey, gras! N'enseignez pas aux enfants de chansons inappropriées! Cette chanson est de mère d'oie, vous savez!" dit-elle agacée. "Yessss …" acquiesça-t-il d'un ton déprimé alors que sa couleur et son enthousiasme disparaissaient.

À l'intérieur.

"Les gars, réveillez-vous" appela la voix enfantine et pourtant sensuelle de Shizuka à la soirée endormie. Rei remua dans son sommeil alors qu'elle ouvrait lentement les yeux, clignant rapidement des yeux pour éclaircir sa vision. "Il est temps que nous traversions la rivière", dit Shizuka.

Rei finit par reprendre ses esprits alors qu'elle se redressait de son ancienne position sur l'épaule de Naruto. En regardant ledit garçon, elle rougit en voyant le visage endormi de Naruto.

Mais alors entendu de petits sons gémissants. En baissant les yeux, Saeko dormait sur les genoux de Naruto en utilisant sa jambe comme oreiller. Ses seins sortaient de la robe qui n'était qu'un tablier. Ils semblent trop exposer car elle montrait beaucoup de peau… quoique inconsciemment. Son pouce était entre ses lèvres, comme un enfant… vraiment bon…

À ce moment, Rei jeta un regard mauvais.

Ils ont atteint le rivage; La voiture a un peu sauté mais reste en place. Saya regarda avec des jumelles. "Il n'y a personne ici. En vie ou autrement", rapporta-t-elle. Hirano était maintenant en mode sérieux, pistolet prêt à affronter toute menace potentielle. Alice regardait de l'autre côté dans sa curiosité enfantine.

Dans la voiture

Rei pinça durement la joue de Naruto, vraiment d'humeur à le faire souffrir. Cependant, tout ce qu'elle avait, c'était lui, ouvrant lentement ses yeux alors qu'il se grattait le visage, comme si une mouche l'avait piqué.

Rei a un tic marque à cela. Que se passe-t-il? Elle ne peut même pas le surprendre dans son sommeil.

"Hein?" fut sa réponse alors qu'il clignait des yeux plusieurs fois, essayant de déterminer où il se trouvait à ce moment-là. "Je parie que vous l'appréciez," dit-elle en regardant les genoux de Naruto avec un léger regard évident. "Quoi?" demanda-t-il confus, baissant les yeux pour voir Saeko endormi sur ses genoux.

Il haussa un sourcil mais sourit. Saeko est peut-être une femme forte mais elle a aussi sa limite. Il commença à passer sa main dans ses cheveux, en fredonnant un petit "hmmm… je suppose que je suis" répondit-il avec un sourire.

Rei regarda Naruto avec surprise, elle ne s'attend pas à ce qu'il réponde comme ça, elle s'attendait à ce qu'il soit surpris, un peu surpris, mais pas ça.

Elle a gonflé ses joues. Oui, elle est méchante comme ça.

Saeko commença aussi à se réveiller lors des agréables cérémonies de Naruto. Elle leva lentement la tête d'un air endormi en regardant autour d'elle puis elle regarda Naruto qui lui souriait doucement. Elle cligna des yeux de confusion, encore somnolente, ne comprenant pas complètement sa situation. "Bonjour, tête endormie" l'accueillit-il alors qu'il a toujours une main sur la tête.

Rei croisa les bras sous ses seins en souriant "Tu bave …", dit-elle. Les yeux de Saeko s'écarquillèrent un peu; Alors que Naruto tira sa main de ses cheveux sur son visage, essuyant la bave du coin de ses lèvres. Elle rougit de rouge à ce qu'il a fait pour elle. Ce n'est pas normal que quelqu'un le fasse, car ils se sentiraient légèrement dégoûtés, car les parents ne font que ce genre de choses … ou des amis très proches.

Leur relation progresse… mais assez rapidement.

Elle se redressa lentement en essuyant son visage à plusieurs reprises, pour enlever toute saleté laissée. Elle s'assit timidement avec ses mains entre ses jambes avec un rougissement prononcé, lui volant des regards.

'Je… je… je dormais… sur ses genoux… ' son rougissement semble se creuser à cela.

Naruto rit un peu, cette partie de Saeko ne sortait pas beaucoup mais il l'aimait toujours. "Sortons" dit-il. "Pourquoi?" Rei demanda confus. Il la fixa pendant une seconde puis sourit: "Je pense en avoir vu assez pour un jour…" dit-il en regardant par-dessus sa silhouette. Elle réalisa ce qu'il sous-entendait, alors qu'elle baissait la tête avec embarras, un énorme présent de rougeur sur le visage, Saeko était trop dans la même situation.

XXX

À l'extérieur de la voiture, Naruto regardait la ville, les mains dans ses manches kimono. "Naruto, aidez-moi un peu" dit Hirano. Naruto se retourna pour voir Hirano hisser Alice vers lui pour la faire descendre. "Allons chercher Alice-chan…", dit-il. Naruto sourit doucement à la fille qui lui sourit en retour et lui porta les bras pour que Naruto puisse la tenir.

Et Naruto heureusement obligé "ara … comment va ma petite princesse aujourd'hui?" demanda-t-il en la prenant dans ses bras, au lieu de la déposer. "Alice va bien, comment va Onii-chan?" elle a demandé avec bonheur. Naruto sourit "Onii-chan va bien …".

Comme Naruto parlait avec Alice. Rei est venue "regarde, nous allons changer, alors ne t'avise pas de regarder ici!" Dit sévèrement Rei avec un regard noir.

Naruto juste agita sa main avec dédain "Hai, Hai…". Il a ensuite posé Alice alors qu'elle aussi courait vers les autres filles. Naruto sourit à la fille qui partait. "Tu aimes les enfants?" Hirano a demandé. Naruto jeta un coup d'œil au garçon grassouillet "tu pourrais dire ça… mais pas complètement". Hirano se contenta de hocher la tête, sachant à quel point ils pouvaient être ennuyeux de temps en temps.

Naruto vit alors le chiot par terre. Il le prit "il est toujours aussi hyper", dit Naruto en se grattant sous l'oreille. "Hey, n'aboie pas trop Zeke" dit Hirano. Naruto regarda Hirano avec confusion "Zeke?". "C'est son nom… Zeke était le surnom que l'armée américaine a donné au Reisen pendant la guerre du Pacifique", a déclaré Hirano. "Reisen? Oh, l'avion de combat zéro. Tu es vraiment petit et rapide. C'est un nom approprié." Dit Naruto en souriant au chiot. Le chien aboya joyeusement.

"Naruto, tu veux utiliser ça?" Demanda Hirano en montrant le fusil à pompe à Naruto. Naruto sourit mais secoua la tête "non, je vais bien avec le mien … avec ça je ne me sentirai pas à l'aise". Hirano hocha la tête. Il a vu le savoir-faire de Naruto avec Magnum et avec cela, il peut également utiliser son épée. Il détenait toujours ses biens. Épée à sa gauche et magnum à sa gauche.

Naruto allait de l'autre côté pour vérifier quand "Onii-chan …", appela Alice. Il a regardé sur le côté seulement levé un sourcil. Hirano aussi vient demander "quoi de neuf?". Mais il revint brusquement sous le choc, une rougeur présente sur son visage.

Les filles ont changé de vêtements. Saeko portait des bottes de combat féminines à talons, de longs bas violets en dentelle, des gants violets, son haut d'uniforme scolaire, une jupe à la chinoise qui montre le string de son string et de toute sa cuisse droite et une ceinture spéciale pour tenir son épée, ses cheveux sont négligés.

Les vêtements de Rei étaient les mêmes, sauf qu'elle portait des coudières et des genouillères à la place de son bas et qu'elle tenait une arme à feu.

Saya portait son uniforme d’école mais sous son uniforme, elle portait une chemise de sport noire alors que son chemisier d’école était ouvert. Shizuka a aussi changé. Elle portait maintenant une chemise blanche boutonnée sans soutien-gorge, comme le laissait voir le contour de ses mamelons et un pantalon chaud en damier de couleur miel. Son air lui tomba sur les hanches.

Miku aussi a changé; au lieu de son chemisier d’école, elle portait maintenant un t-shirt moulant violet avec une coupe en V, montrant beaucoup de décolleté. Sa jupe reste la même. Elle a également enlevé la bande de ses cheveux, car elle savait que Naruto les aimait bien. Ils tombaient sur son visage, ombrageant légèrement ses yeux, lui lançant un regard malicieux.

Cela ressemble à une scène d'anime, pendant un moment alors que leurs cheveux flottent au vent alors que des étincelles semblent apparaître de nulle part.

Naruto sourit pendant que Hirano rigolait effrontément sous l'aura noire. Penser quelque chose de pervers.

Rei sourit "Quoi? Tu as un problème?" elle a demandé. Naruto sourit simplement "non, mais … savez-vous comment tirer cette chose?" demanda-t-il en regardant le fusil qu'elle tenait. Elle se tourna vers Hirano. "Hirano-kun peut m'apprendre, s'il le faut. Je l'utiliserai comme une lance." Répondit-elle en haussant les épaules. "Hirano leva la main avec enthousiasme alors qu'il hurlait" youcanyoucanyoucan ". Il décrivit ensuite le pistolet et expliquait comment l'utiliser. Mais Naruto parla interrompant Hirano" n'en dépendez pas trop; tu n'avais pas d'expérience… garde le personnel de Bo près de toi ". À ce moment Rei hocha la tête, Hirano hocha la tête.

"Nous montons à Humvee! Vous deux, allez voir si c'est sans danger!" Saya a ordonné. Hirano a salué "OUI MA'AM!". Alors que Naruto rit, de quelle manière semble-t-il faire face à une apocalypse?

Ils ont procédé à gravir la pente. Naruto a une main sur le magnum, mais c'est tout, alors que Hirano a son arme prête. Cependant, Naruto avait toujours l'air ennuyé.

Ils atteignirent le sommet, Hirano visant à droite tandis que Naruto se tournait vers la gauche. Main toujours sur le pistolet mais n'a pas fait d'effort pour le sortir. "Clair" dit Hirano. Naruto se dirige vers la pente en signalant avec sa main qu'il est correct de monter.

Rei regarda Shizuka "Shizuka-Sensei". Shizuka sourit en démarrant le moteur "on y va!" elle monta assez facilement la pente. Tous sont venus sur la route. Saya regarda à travers des jumelles, vérifiant encore une fois si leur. "Il ne semble pas qu'ils aient essayé de bloquer la rivière", a déclaré Saeko en se tournant vers Saya. "Comme l'a dit le journal télévisé, c'est comme cela partout dans le monde". Elle a fini.

"Mais je suis sûr qu'il reste des policiers", a ajouté Rei, ne perdant pas espoir. Saya sourit avec hésitation "D'accord, les officiers de police japonais se préoccupent de leur travail." dit-elle en essayant aussi de soutenir ladite fille. Rei s'illumina à ce commentaire, souriant joyeusement "ouais …"

"Qu'est-ce qu'on fait maintenant?" Demanda Shizuka à la voiture. "Saya, tu n'es pas de Higashiosaka 2-chome?" "Ouais …" demanda Naruto. "Alors, la maison de Saya est la plus proche… .mais…" il la fixa dans les yeux, lui donnant le message silencieux. "Ouais, je sais…" elle sourit tristement. "Je ne m'attends à rien, mais je veux toujours…" "Bien sûr que tu le fais" l'interrompit Naruto avec un sourire paresseux.

Elle le regarda légèrement surprise, mais voyant son sourire aussi rassuré, elle hocha la tête.

XXX

Ils voyageaient quelque temps dans les rues désertes, les fleurs roses volaient partout et tout semblait si paisible.

Rei et Naruto étaient sur le toit.

Dans la voiture "ah ~ il y a tellement de gros vélos" dit Alice avec étonnement. Hirano sourit "Ils vendent là-bas des choses comme des poussettes importées. Certains ont été saccagés par des militaires" Alice a un visage émerveillé. Tandis que Saya baissa la sueur de sa tête en cadeau: "pourquoi sais-tu tout cela?" Saya s'est demandée.

Sur le toit, Naruto ferma les yeux, pensant… "Qu'est-ce qui ne va pas?" Rei a demandé. "Nous n'avons vu ni hélicoptère ni avion aujourd'hui, mais hier il y en a tellement", a-t-il répondu, les yeux toujours fermés. La seule chose qu'il pouvait deviner, c’était qu’ils avaient fini d’escorter des civils ou de remettre le processus à plus tard pour une raison quelconque. "Nous irons bien, n'est-ce pas?" elle a demandé douteux. Naruto ne laissa pas son doute s'attarder, "ouais …".

"Hé, Naruto l'as-tu remarqué?" elle a demandé en souriant.

Naruto ouvrit un œil pour voir que Rei avait les mains dans les cheveux et les éloignait de ses yeux tout en souriant. "Hmmm?" il a marmonné. Elle a souri "Nous, nous n'en avons vu aucun aujourd'hui". Naruto acquiesça mais intérieurement 'Ils sont là, j'en suis sûr… mais pas dans le coin… Quelque chose ne va pas…'

Les yeux de Naruto se fermèrent à nouveau alors qu'il se laissait perdre dans ses pensées. Mais sa paix a été interrompue "c'est leur! "Cria Hirano. Les yeux de Naruto s'ouvrirent brusquement." En avant et à droite! Distance: 300! ". Naruto lui aussi tourna la tête. Ils étaient nombreux sur la route … trop pour être normaux.

"Tourne à droite", dit Saya. Shizuka regarda Saya du coin de l'œil, le médecin pouvait aussi voir la détresse dans les yeux du génie. "ok-ok" répondit Shizuka avec hésitation. Au prochain tour, il y en avait aussi. "Ils sont ici aussi! Mou… jeez" gémit Shizuka. "Ensuite, tournez à gauche. Gauche!". Saya a crié en pointant dans la direction.

"Nous les voyons de plus en plus à mesure qu'il se rapproche de Higashiosaka 2-chome …" dit Naruto alors qu'il se trouvait avec Rei sur le toit. "Mais pourquoi? Il doit y avoir une raison pour laquelle!" Demanda Rei, un peu frénétique.

Maintenant sur la route, ils étaient plus nombreux. "Garde la vitesse et écarte-les!" dit Saya, c'est ce que Shizuka a fait. Naruto maintint Rei par terre alors qu'il utilisait un chakra pour coller au toit. Des morts-vivants ont été envoyés survolant leur tête. Cependant, soudain ses yeux s'écarquillèrent un peu alors que sa vision améliorée attrapait quelque chose.

"Pas d'arrêt!" Cria Naruto.

Saeko aussi réalisa qu'elle avait vu le fil blanc. Elle haleta "un fil est fixé aux murs! Tournez la voiture sur le côté". Shizuka était capable de le faire juste à temps. Le côté de Humvee était pressé contre les fils, les faisant gémir d’être tellement étirés. "Ne regarde pas", dit Hirano en couvrant les yeux d'Alice pour l'empêcher de voir des morts-vivants en train d'être tranchés par la seule pression de l'humvee contre les fils. Du sang a été pulvérisé sur le verre.

"Pourquoi ça ne s'arrête pas?" S'exclama Shizuka, désemparée.

Un gros garçon connaissant l’état, "Verrouille les pneus! Lève-toi un peu sur la pause et appuie sur les gaz!" Hirano dit alors qu'il regardait par la fenêtre en essayant d'analyser davantage pour aider Shizuka.

"Fermer à clé?" Shizuka demanda alors qu'elle regardait nerveusement autour de lui. Elle le trouva et fit ce qui était dit, mais maintenant ils fonçaient rapidement vers le mur. "Shizuka! Marche sur la pause!" Cria Naruto. Shizuka ferma les yeux, la voix de son amour résonna dans sa tête et serra le frein à fond.

Les yeux de Naruto s'écarquillèrent lorsque l'arrière de la voiture se souleva, mais le pire était qu'il ne s'arrêtait pas. Naruto jeta un coup d'œil en arrière. s'il ne faisait rien, la voiture se retournerait.

Rei regarda Naruto quand elle le vit grincer des dents. Il lâcha Rei alors qu'il sautait à l'arrière de la Humvee, l'empêchant de soulever plus fort, avec son poids et la force de son saut.

Rei vit ce que Naruto avait fait, mais ne put plus rester en voiture. Elle tomba violemment sur le capot et retomba sur le dos, dérapant à distance. Elle essaya de bouger mais son corps ne suivait pas ses ordres. Elle ressentit de la douleur dans tous ses sens. Elle se força à ouvrir un œil de douleur. Elle vit que les morts-vivants se fermaient sur elle et ses yeux s'écarquillèrent de peur alors qu'elle fixait leur.

Elle essaya de bouger, ne serait-ce qu'un peu. Mais sentit son corps devenir engourdi. Elle les regarda avec détresse, allait-elle mourir comme ça, sans rencontrer ses parents, sans être avec Naruto.

Juste à ce moment-là, Naruto sauta du toit de la voiture, frappant la voiture la plus proche avec un coup de pied rond dans le cou, la tuant facilement, il se retourna dans les airs, sortant son épée en un clin d'œil, décapitant la seconde. Il atterrit sur ses pieds dans une position basse. Sortir son magnum de la main gauche en visant l'avant, le plus proche… et le tirant. La tête la plus proche a été soufflée, plus un autre qui était derrière.

"Naruto?" Demanda Rei, perturbée. Naruto ne la regarda pas, il n'avait pas le temps. C'est grave, ils sont trop nombreux. Rei regardant son visage sérieux comprit qu'ils étaient en grave problème.

Hirano ouvrit le toit de Humvee et commença à préparer son arme. "Naruto!" il cria. Naruto lui jeta un coup d'œil et sourit "Ouais…." Dit-il, sachant déjà ce qu'ils devaient faire. Hirano aussi sourit. Naruto avança, levant son épée, décapita celle-ci en douceur, se retournant pour couper l'autre en diagonale, et il tourna encore une fois, fendant l'autre, puis tuant les deux d'un coup.

"Naruto-kun …" Naruto jeta un coup d'œil à Saeko, qui était sorti du Humvee. "Je vais vous aider! Profitez de cette occasion pour sauver Miyamoto-san". Naruto sourit un peu. Il savait qu'il valait mieux alors rejeter son aide. Il recula pour aider Rei.

Accroupi à côté d'elle, il l'aida à s'allonger sur le dos, essayant d'atténuer sa douleur. Il sourit légèrement "repos". Sur ce, il se releva vers les morts-vivants. Les yeux de Rei s'écarquillèrent "Naruto?" elle a appelé, il n'a pas pensé à les combattre, n'est-ce pas?

Il n'a pas répondu, il a simplement avancé.

Visant son magnum le premier, crevant la tête, puis le second et les deux ensemble. Il en sépara un autre en deux, sans rompre son élan, il le balança à gauche, tuant les morts-vivants qui essayaient de le dépasser.

Saeko les tuait avec son épée en bois, mais elle commençait à être fatiguée. Hirano leur tirait un à un. Le pistolet de Naruto était vide alors que les morts-vivants approchaient, ce qui ne sembla pas le dérouter, il tendit la main dans son kimono. Et apporté les balles. Les charger avec facilité. Il se remit à tourner, sans hésiter. C'est un Shinobi, un tueur. Il ne peut pas hésiter.

Hirano fixa Naruto avec crainte. Son ami tient toujours son sang-froid. Mais il ne savait pas que les élèves de Naruto étaient maintenant coupés en éclats, il perdait trop son sang-froid.

Visant un autre, il appuya sur la gâchette, mais remarqua soudain "mon magazine!" s'écria-t-il, sa voix trop frénétique. À l'intérieur, Alice pleurait lentement, voyant qu'ils ne pouvaient pas sortir. "Quelqu'un m'as eu à l'arrière." Hirano a appelé désespéré. "Kohta-chan?" Alice leva les yeux au bord des larmes. "Ce!" il lui montra le magazine vide, dans l'espoir de pouvoir le trouver rapidement. Elle hocha la tête et se retourna pour faire une recherche arrière. Juste à ce moment, Zeke aboya, montrant l'emplacement. Alice le ramasse.

Hirano serrait les dents. Même si Naruto en abattait plus qu'eux, il y en avait tout simplement trop à gérer. "Kohta-chan!" il baissa les yeux vers le cri de la petite tête auburn. "Ici" dit Alice en tremblant un peu mais toujours souriante. Hirano regarde la petite fille. S'ils perdent ici, il ne pourra pas la voir sourire comme ça. Il ne pourra pas entendre sa voix. Il ne sera jamais capable de se pardonner. Il avait l'air meurtrier, il les laisserait s'approcher d'elle! "Il est temps de tuer… je vais tous les tuer!" cria-t-il et commença à tirer avec une nouvelle détermination.

"Qu'est-ce que? Le moteur est en panne et je ne peux pas le démarrer!" s'exclama Shizuka alors qu'elle tentait désespérément de démarrer le moteur. Saya soupira alors qu'elle se dirigeait vers l'arrière, sa décision prise. "Que faites-vous, Takagi-san?" demanda Shizuka, stoppant ses efforts inutiles pour le moment. "Je vais prendre une arme à feu et l'utiliser!" Répondit Saya en levant ses lunettes.

"C'est dangereux" s'exclama Shizuka surprise qu'elle y pense même. Ils n'avaient aucune expérience dans l'utilisation d'une arme. Saya se tourna vers Shizuka et lui sourit avec cynisme "Je sais, sensei" elle ouvrit la porte "Takagi-san", cria Shizuka inquiète pour son élève.

"Les balles sont à vos pieds! Savez-vous comment vous en servir?" demanda Hirano en regardant Saya. "Je suis le génie!" Saya répliqua, alors quoi, ils sont dans une situation difficile. Elle était indulgent comme toujours.

"Saya!" Cria Naruto. Sa tête se cassa à l'avant seulement pour voir que les morts-vivants étaient juste sur elle. Mais avant de pouvoir mordre, Saeko l'a fait tomber. Ses spasmes entiers, alors que le liquide jaunâtre tombe sur elle. Elle se sentait … dégoûtée, souillée. Ravalant sa peur, elle lança un regard noir aux morts-vivants. "Je … je ne suis … pas un lâche! Je ne suis pas un lâche!" elle a chargé son fusil de chasse et a visé… elle a tiré les tuant. "Je ne vais pas mourir! Aucun d'entre nous ne mourra ici! Ma maison est juste au coin de la rue!" cria-t-elle, sa détermination se renouvelant.

Après quelques heures …

Ils les tuaient depuis quelques heures maintenant, le soleil se couchait. Saeko était fatigué; Hirano faisait toujours de son mieux. Saya reculait alors qu'elle tenait son arme comme une chauve-souris, la peur éminente à ses yeux. Naruto était trop fatigué. Jusqu'à présent, il a tué le plus … si la pile d'entre eux à côté de lui était une preuve.

Rei avait toujours mal. Naruto ferma les yeux un instant. Juste à ce moment-là, il entendit un aboiement alors que Zeke sautait de la voiture et attend Naruto en grognant. Naruto regarda le chiot, puis le ciel et soupira. Ce sera difficile pour eux aussi bien que pour lui de gérer… mais pour le moment, la vie de ses amis était importante.

Saya était sur le point de les frapper et les battit mais s'arrêta alors que Naruto tenait son arme en place. Elle le regarda avec confusion "Naruto?". Il sourit légèrement «passe au-dessus de Rei» dit-il en regardant de nouveau, sérieux. Elle acquiesça avec hésitation et courut à Rei pour l'aider à s'asseoir.

"Saeko! Hirano!" il a appelé ses amis, tous deux ont regardé son chemin. Mais haletant. Son œil a été fendu en rouge et l'autre en bleu. "Achetez-moi un peu de temps…" Dit-il doucement. Ils ne l'ont pas interrogé, ils ont simplement hoché la tête.

Naruto revint vers Rei et Saya. Les deux le regardèrent d'un air douteux "Naruto? / Naruto?" demandèrent Rei et Saya, incertaines. Il les ramassa soudainement. "Naruto! Qu'est-ce que tu fais?" demanda Rei effrayée. Naruto se dirigea silencieusement vers le fil. Mais Saya a tout de suite compris "Non! Tu ne peux pas faire ça", cria-t-elle mais il n'écouta pas. "Nous ne pouvons pas tous vous laisser derrière", cria-t-elle avec larmes aux yeux. Rei a également compris "Naruto! Arrête, s'il te plaît!" elle appela, espérant qu'il s'arrêterait.

Mais il a juste mis un pied sur le fil le tirant vers le bas. "Non! Naruto!" Saya a crié. Il les jeta tous les deux de l'autre côté. Ensuite, laissez le fil de retour. Saya se redressa lentement en pleurant, pourquoi n'avait-il pas compris, elle ne voulait pas le laisser derrière … jamais. Rei aussi pleurait.

Naruto se dirigea rapidement vers le siège du conducteur de Humvee et l'ouvrit. Shizuka qui a la tête baissée sur le volant leva les yeux "Naruto-kun?" elle a demandé incertain. Le visage de Naruto était passif. Il la prit rapidement dans le style de la mariée, fermant la porte avec sa jambe et se dirigeant à nouveau vers les fils.

Shizuka voyant Saya et Rei de l’autre côté, comprit facilement ce qu’il allait faire. La panique grandissait dans son être "Naruto-kun! Non! Je ne veux pas partir! NON! NON! NON" cria-t-elle alors qu'elle essayait de lutter mais tout était en vain devant la force de Naruto. Sachant qu'elle ne peut pas se libérer, elle s'est mise à pleurer. "Ne me laisse pas seul." Elle gémit dans une tentative désespérée de changer d'avis. Il atteignit les fils et le baissa. Il se pencha vers son visage "Je ne peux pas te laisser mourir… je t'aime après tout" murmura-t-il à son oreille. Ses yeux s'écarquillèrent alors que toutes les pensées la quittaient.

Il la jeta de l'autre côté à Saya qui attrapa Shizuka. Ses yeux étaient toujours grands face à ce qu'il venait de dire mais des larmes coulèrent de ses yeux.

Alice qui était serrée dans ses bras par Miku assis sur le toit de la Humvee. Miku fixa Naruto avec peur alors qu'il s'approchait d'eux. Elle savait qu'il les enverrait de l'autre côté. Son cœur tendre ne lui permettait pas de faire autre chose. Elle serra étroitement Alice dans ses bras qui commença à pleurer. Elle ne lui rendra pas la tâche plus difficile en protestant, il souffrait déjà, elle ne voulait pas en ajouter.

Naruto s'approche d'eux "viens, Alice-chan doit partir avec Onee-chans" Naruto sourit en prenant Miku qui ne protesta pas, avec Alice dans ses bras. "Et vous?" Demanda Naruto avec crainte. Naruto sourit: "Je serai là bientôt …". "Menteur …" cria-t-elle mais Naruto continuait à avancer vers le fil "papa de dire ça. Non! Non! Je veux être avec Onii-chan" cria-t-elle. Naruto sourit "Tu iras bien avec Onee-chans". Il a regardé Miku qui a les larmes qui coulent sur sa joue. Il embrassa légèrement son front, provoquant un halètement.

Elle le regarda avec des yeux écarquillés, c'était la plus grande affection qu'il lui avait jamais témoignée. Elle le regarda alors qu'il lui souriait "prends soin d'Alice pour moi", dit-il doucement en les jetant ensuite à Shizuka et à Saya qui l'avait attrapée. Ils regardaient Naruto avec de grands yeux.

Naruto sauta par-dessus Humvee et posa une main sur l'épaule de Hirano. Hirano regarda Naruto avec confusion. "Naruto?" demanda-t-il, Naruto sourit "bon travail, mon ami". Il attrapa ensuite le dos de la veste de Hirano et le jeta par-dessus les fils avec son arme. Hirano regarde Naruto alors qu'il tombe de l'autre côté. Naruto savait qu'il serait blessé mais qu'il vivrait.

Naruto sourit à Hirano alors que le garçon fixait Naruto sous le choc. Naruto se tourna pour voir le dernier membre du groupe. Mais tout à coup, il retint son souffle en la voyant entourée de leur. Elle était allée de l'avant en essayant et était maintenant entourée.

Le deuxième œil de Naruto devint trop rouge. Il grogna en sautant, il courut vers elle. Il ne peut pas courir à toute vitesse car il y en a trop et il ne peut pas non plus utiliser ses armes car elles le bloqueront. Alors il les a juste écartés avec ses mains… d'une manière désespérée, d'un dernier effort.

Saeko était en train d'être encerclé. Elle frappa celle qui se trouvait derrière elle, puis se retourna rapidement pour donner le premier coup à l'autre. Elle en trébucha une autre, piétinant dessus. Comme elle avait un genou, elle essaya de plonger l’épée dans un coffre. Mais elle a été enlevée de ses mains par les morts-vivants, avec son épée toujours dans les entrailles. Elle regarda avec peur sa bouche s'approcher d'elle. Elle n'a qu'une pensée 'Je suis désolé Naruto-kun… Je ne peux pas tenir ma promesse'. … ..

Juste au moment où elle était sur le point de mordre… une main est venue devant elle, elle était bronzée. Ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'elle remarqua qu'elle n'avait pas été mordue.

Naruto était derrière elle. Il a amené son arme au visage de morts-vivants qui lui mordait le bras et tirait. Les morts-vivants ont été rejetés avec beaucoup d'autres. Saeko regarda par-dessus son épaule avec des yeux effrayés alors qu'un sentiment de terreur la remplissait. Elle vit le visage passif de Naruto alors qu'il regardait devant lui. Ses yeux tremblèrent dans ses orbites alors qu'elle venait se rendre compte de ce qui s'était passé. Naruto a été mordu à cause d'elle. Elle a crié de terreur, de douleur et d'effroi

"NARUTOOOO!".

XXX

"NARUTOOOO!", Hurlèrent toutes les têtes. Les larmes ont commencé à couler de leurs yeux alors qu'ils pensaient à l'évidence. Hirano pleurait trop silencieusement. Son ami s'est sacrifié pour eux. Rei et Saya étaient sous le choc, Alice pleurait en marmonnant 'onii-chan' encore et encore en serrant étroitement Miku qui, elle aussi, a les yeux fermés pour retenir ses larmes. Mais le pire était Shizuka. Ses yeux tremblaient, elle tremblait aussi. "Naruto" marmonna-t-elle alors qu'elle commençait à se lever. Hirano a vu ce que leur sensei faisait.

Juste à ce moment, Shizuka courut vers les fils… mais Hirano l'arrêta en la tenant par la taille. "Naruto! Naruto! S'il te plaît, ne me laisse pas seul …" lutta-t-elle mais en vain. Hirano tenait fort. Il ne laissera pas la vie de son ami être en vain.

À l'arrière, Saya et Rei regardaient Shizuka sous le choc. Ils savaient que leur sensei avait des sentiments pour Naruto, mais cela… abandonnerait la vie. Pourraient-ils faire ça? Ils se sont interrogés. Mais alors ils ont tous deux pensé 'Elle l'aimait vraiment…' .

XXX

"NARUTOOOO!" Le cri de Saeko était sa dernière barrière. Elle a commencé à pleurer sans même essayer de se défendre. Ce qu'il restait à défendre, la personne qu'elle avait promise, allait mourir à cause de sa faiblesse.

Naruto tire sur ceux qui étaient près de lui. Faire un cercle autour d’eux qui lui rapportera du temps. Il a remis son arme.

"Saeko! Prends-toi en main," dit-il durement alors qu'il dégainait facilement son épée de la main gauche et que sa main droite était mordue. Saeko le regarda avec des yeux déchirés, mais elle vit ensuite qu'il avait sorti son épée. Elle continua de regarder pendant qu'il plaçait sa main droite devant lui, tout en levant son épée "n-Naruto? W-qu'est-ce que tu peux faire?" demanda-t-elle en bégayant alors qu'un peu d'espoir lui montait au cœur. Naruto se contenta de grogner. "Je me débarrasse de la morsure!" Dit-il en baissant son épée…

Du sang coulait sur Saeko, à partir de la souche, qui était autrefois la main de Naruto. Naruto ne s'est pas détourné d'elle à cause de la peur évidente que l'un d'eux se faufile. Il serra les dents, ne pouvant se permettre de crier. Maintenant, la main coupée est tombée à ses pieds, elle noircira, pas à cause de la maladie mais du manque de chakra.

Naruto rengaina son épée. Puis il saisit la lame de bois de Saeko et la sortit du corps. Saeko était toujours sous le choc de ce que Naruto avait fait, essayant de faire face à la situation. Naruto adopta une position large, l'épée tenue dans sa main gauche en sens inverse. Sang coulant de la nouvelle plaie, sans arrêt. "Uzumaki Kenjutsu – Kaze No Arashi (style Uzumaki – Vent Tempête). Naruto se retourna vers Saeko qui était toujours sur le sol. Et balança sa lame sur le côté en cercle complet.

Le résultat était instantané. Le vent s’enroulait autour d’eux comme une tornade dont ils étaient le centre, renvoyant tous ceux qui se trouvaient à proximité. Saeko qui était encore ébranlé regarda Naruto avec crainte. Une technique et la plupart étaient claires.

XXX

Pendant ce temps. Comme Shizuka se débattait. Une force dans la robe noire avec la bande orange et blanche comme la conception. Ils portaient un casque et avaient sur leur dos un cylindre, relié à une sorte de pistolet à pression.

"Tout le monde! Prenez position!" cria une voix féminine étouffée. Sur ce, tout le monde se retourna pour regarder les nouveaux arrivants. Shizuka cessa de se débattre alors que Hirano la traînait en arrière. La nouvelle force a pris place immédiatement. Pointant leur arme vers leur et tirer. Un grand nombre de leur ont été soufflés en arrière.

Qui semblait être le capitaine a atteint le groupe. "Nous allons vous aider! Nous pourrons choisir votre voiture plus tard", a déclaré le capitaine. Mais Shizuka cria, sa voix enrouée "Aidez-nous! S'il vous plaît, sauvez mon Naruto! S'il vous plaît! Je vous en prie!" cria-t-elle pitoyablement en regardant les femmes masquées.

Les femmes masquées semblèrent surprises mais demandèrent: "Où est-il?" elle a demandé. Shizuka se tourna pour regarder les morts-vivants. Les femmes fronçèrent les sourcils mais s'inclinèrent un peu "Je suis désolé, mais il m". Elle a été coupée en plein milieu alors qu'un de ses hommes a crié "qu'est-ce que c'est?". tous se retournèrent pour voir une tornade de vent s'élever parmi les morts-vivants. Femme a pensé que quelque chose n'allait pas, cette chose ne peut pas être naturelle.

Mais le groupe de Naruto a un peu d'espoir. Comme ils le savaient, seul Naruto pouvait faire ce type de dégâts.

Juste une silhouette partit parmi les morts-vivants pour atterrir sur le mur latéral du pont, puis sauta de nouveau vers la plate-forme de la rampe.

XXX

Juste comme la technique s'est terminée. Naruto passa un bras autour de la taille de Saeko, l'attirant contre lui. Il s'accroupit en canalisant le chakra à ses pieds. Il a sauté vers le mur latéral. Il atterrit facilement mais fit un autre saut en se posant sur une plate-forme de balustrade.

Maintenant, Saeko sortait lentement de sa stupeur. "Naruto-kun…" she softly said as her body was tightly pressed against him.

While Naruto was breathing heavily. That last move was taxing, too taxing even for him and plus blood loss. He was slowly getting dizzy.

XXX

As they saw the figure leaning on the railing breathing heavily. But they couldn't tell that from their distance. "Naruto!" Hirano exclaimed. All girls face lit up. Shizuka smiled still crying a little. The leader was surprised that the boy survived among this many of leur.

Hirano picked up his gun to look at them closely. He gazes through the scope on the gun, so he could tell the situation. He grunted a little "Busujima-senpai looks fine, but Naruto is breathing heavily…" he stopped. All others faces have looks of horror.

But Hirano again spoke after a moment of observing "his right hand is gone….looks like he cut it himself with his sword" he exclaimed. Now everyone has looks of surprise and shock. "But why?" asked Saya frustrated. Shizuka who has calmed down after see that Naruto is still fine. "He must have been bitten at hand! ….so he cut the appendage before the infection could spread." Shizuka exclaimed easily catching on. "w-what?" Rei stammered confused. Shizuka smiled slightly "every disease need some time to spread throughout body, this pandemic is no exception. I have seen that whenever one is bitten. It takes different amount of time for them to be dead based on their wounds. So the enzymes will spread from the infected appendage. But Naruto cut off the appendage before it could infect him.". Shizuka finished almost sagely.

All were staring at her wide eyed. Did their ditzy sensei just deduce something, but they were glad too that their friends were fine. The women behind the mask looked over at boy in amazement. 'That boy didn't panic, even after being surrounded by so many. And successfully saved his friend and himself. Amazing' .

But Shizuka frowned in worry "but he would be losing blood fast, he has to stop bleeding or he will lose consciousness". All other looked at her then at the location of the other two.

XXX

"Saeko…"he spoke trying to control his breathing. "Try to stop the bleeding, we have to move on, we can't stay here…we will take a detour." He rasped out. All she could do was nod. She was still dreading, to see Naruto in this condition…because of her, because of her weakness.

Naruto was moving away from the bridge, he jumped down the railing with difficulty but continued to move. While Saeko was thinking of some way to stop the bleeding.

But then her gaze fell at her bow-tie. She quickly removed it. It was about a foot long. This can work. She brought it around his hand and ties it tightly. Bleeding didn't stop completely but it stopped enough that only few drops were escaping.

As well Naruto's body make blood cells far faster than any human.

XXX

Meanwhile Shizuka has thanked them for helping. They found out she was Saya's mother. The family hugged and cried.

"Naruto" Rei said as she saw them move away from the bridge. "Onee-chan?" Alice pulled on Miku's shirt. She put a hand on her head, smiling "they will be fine" she assured to Alice. Hirano grinned at them, giving a thumbs up "don't worry! Busujima-senpai and Naruto are both strong" he replied with a smile.

Saya at this ran towards the wires. "We'll be waiting! We'll be waiting at my house!" she shouted as loud as she could. She would never forgive him, if he died.

Never…

Comment arrêter son bégaiement ? Le programme est communiqué sur ce blog !



Le bégaiement peut découler d’un problème central ou d’une défaillance de l’un des organes du langage. Par exemple, il peut être dû à un surplus de tonicité des groupes musculaires du larynx qui se crispent. Les sons ont du mal à se constituer à la hauteur des cordes vocales. Le soucis peut aussi se trouver plus haut. Le muscle de la langue peut se plaquer contre le palais et se bloquer au moment même de la mise en place du mot. Les zones musculaires qui entourent les lèvres peuvent aussi se contracter, le flux audio bute comme contre un obstacle et les syllabes éclatent. Certains mots ont du mal à sortir et le rythme de la parole est alors perturbé, c’est le bégaiement.
Des professionnels médicaux (appelés les phoniatres ) et paramédicaux ( orthophonistes en France, logopédistes en Suisse, logopèdes en Belgique ) sont habilités à traiter le bégaiement, certains s’étant formés plus essentiellement à ce trouble. Ils sont soumis à des lois régissant leur fonction ( devoir d’information, de formation, secret professionnel, etc. ) qui assurent aux personnes une qualité de soins – les soins étant en partie ou totalement pris en charge par les différents systèmes de santé.
Depuis les années 1930, le moteur de recherche a étayé le fondement héréditaire du bégaiement. Des études familiales ont constamment montré que les personnes qui bégaient ont plus souvent que les témoins des parents qui donnent aussi des antécédents de bégaiement. Une révision récente de 28 analyses a estimé que 30 à 60 % des personnes qui bégaient exposent des antécédents familiaux positifs comparativement à moins de 10 % des témoins. Des analyses sur des jumeaux ont corroboré ces observations. par ailleurs, les proches de sexe coté masculin présentent un risque substantiellement plus cher que les proches de sexe féminin. Le rétablissement et la persistance semblent être des affections héréditaires distinctes.

Laisser un commentaire