Lewis Hamilton avenir: la forme McLaren n'est «pas la clé» | Soigner Bégaiement

McLaren pense que leur forme de bégaiement n'aura aucune incidence sur le choix de Lewis Hamilton de rester avec eux l'année prochaine.

Hamilton est hors contrat cette saison et a déclaré que son équipe était "en retard par rapport à la course".

Mais le directeur général de McLaren, Jonathan Neale, ne croit pas que les trois dernières courses sont la clé de l’avenir de Hamilton.

Formulaire McLaren 2012

  • Australie – Bouton 1er, Hamilton 3e
  • Malaisie – Bouton 14ème, Hamilton 3ème
  • Chine – Bouton 2nd, Hamilton 3rd
  • Bahrein – Bouton 18ème, Hamilton 8ème
  • Espagne – Bouton 9ème, Hamilton 8ème
  • Monaco – Bouton 16ème, Hamilton 5ème

"Nous avons dit que nous voudrions que Lewis continue à courir pour nous. Il a dit qu'il aimerait continuer à courir pour nous."

Hamilton a déclaré qu'il n'avait pas encore réfléchi à son avenir.

"J'ai sous-estimé à quel point la saison allait être difficile et à quel point je serais très occupé", a-t-il déclaré. "J'ai ensuite réalisé à quel point la saison était sans importance. [his future] est en ce moment.

"Le championnat est plus important que ce que je prévois de faire dans mon prochain contrat. Mon avenir pour le moment n'est pas important. Je ne verrai peut-être même pas l'année prochaine. Ce qui est important, c'est de capitaliser et de maximiser cette saison."

Le champion du monde 2008 s'est qualifié le plus rapide pour trois des six courses jusqu'à présent cette saison, mais n'a pas encore remporté de grand prix. À l'approche du Grand Prix canadien de ce week-end, il occupe le troisième rang du championnat, à 13 points du leader Fernando Alonso de Ferrari.

Hamilton, qui a remporté le titre mondial avec McLaren en 2008, est jette un regard sur son avenir et intéresse également Mercedes, Ferrari et Red Bull.

Mais Neale a déclaré que Hamilton ne regarderait pas "les trois dernières courses pour savoir où il sera à l'aise dans le futur".

"Nous avons beaucoup de temps; nous n'avons pas besoin de prendre cette décision avant beaucoup plus tard dans l'année", a-t-il déclaré.

"Il faut regarder la performance de l'équipe à long terme par rapport aux autres équipes. Par contre, nous sommes assez bien placés."

Cette saison est la première depuis 2008 pour McLaren avec une voiture entièrement compétitive, mais une série d’erreurs opérationnelles a affecté leurs résultats.

Hamilton et son coéquipier Jenson Button en Chine et à Bahreïn ont été touchés par des problèmes lors des arrêts aux stands. Hamilton a ensuite été rétrogradé de la pole à l'arrière de la grille lors du Grand Prix d'Espagne, car l'équipe a dû l'arrêter en piste faute de carburant suffisant. dans la voiture pour qu’il retourne aux stands et lui fournisse un échantillon.

Monaco était sans doute la course la moins compétitive de la saison – Hamilton s’est qualifiée quatrième et a terminé cinquième.

Neale a déclaré: "Je ne vais pas oublier le fait que nous devons travailler dur et continuer à éliminer ces erreurs et à améliorer nos performances.

"Six courses, six gagnants différents, personne n'est constant pour le moment. Nous occupons le deuxième rang du championnat des constructeurs."

Neale s'est dit confiant que McLaren se disputerait la victoire à Montréal ce week-end.

"Lewis a certainement démontré à plusieurs reprises cette année à quel point il était puissant cette année et à quel point il était déterminé à remporter la pole de plus d'une demi-seconde en Espagne, ce qui démontre une partie des performances de la voiture", a-t-il déclaré.

"Nous sommes arrivés là [to Canada] avec l'intention de mettre nos deux pilotes dans une position où ils peuvent se battre pour une victoire et nous sommes très optimistes à ce sujet.

"La voiture a définitivement le rythme et les mises à niveau se succèdent rapidement. Un dixième ou deux et vous pourrez gagner beaucoup de places en qualifications."

Grand Prix du Canada 2012, première journée

Vendredi 8 juin:
Première pratique 14: 55-16: 35 BST; Site Web de BBC Sport. Deuxième pratique 18: 55-20: 35; Le site Web de BBC Sport et BBC Radio 5 retransmettent en direct les sports en direct.

Grand Prix du Canada 2012, deuxième journée

Samedi 9 juin:
Troisième pratique 14: 55-16: 05 BST; Site Web de BBC Sport; Qualification 17:55; Site Web BBC Sport et Q3 sur BBC Radio 5 en direct. Temps forts des qualifications 22h30-23h45; Bbc Un

Grand Prix du Canada 2012, troisième journée

Dimanche 10 juin:
Course 18: 45-20: 50 BST BBC Sport et BBC Radio 5 sports supplémentaires en direct. Temps forts de la course: 22h30 – 30h30; BBC One.

Comment dépasser son bégaiement ? La solution est communiqué sur ce blog !



Selon l’âge et la durée du bégaiement, différentes approches sont proposées : programmes Lidcombe, PCI ( Parent Child Intervention )… Dans un premier temps, l’orthophoniste travaille avec la famille sur les éléments susceptibles de vous aider dans le bégaiement. Il suffit parfois de proposer plus de temps à l’enfant pour que tout glisse dans l’ordre. Si les problèmes persistent, un suivi périodique ( régulièrement ) est important. Le travail est alors centré sur l’étude de la parole, sur le contrôle de sa vitesse et de la facilité. On lui fait connaître aussi à dédramatiser. n
Des professionnels médicaux (appelés les phoniatres ) et paramédicaux ( orthophonistes en France, logopédistes en Suisse, logopèdes en Belgique ) sont habilités à traiter le bégaiement, certains s’étant formés plus essentiellement à ce brouillé. Ils sont soumis à des lois régissant leur profession libérale ( devoir d’information, de formation, secret professionnel, etc. ) qui assurent aux personnes une qualité de soins – les soins étant en partie ou entièrement pris en charge par les divers systèmes de santé.
Le bégaiement est plus qu’un brouillé de la parole, il relève d’un phénomène sophisitiqué impliquant beaucoup plus que la simple répétition des sons et le prolongement des syllabes, qui affecte toute la personne dans sa parole, sa communication et son comportement. On dit que le bégaiement se compare à un iceberg, et que les troubles de la parole ne s’avère être que la matière qui en émerge. Les troubles de la communication et du comportement ne sont pas perceptibles pour ceux qui ne bégayent pas, cependant interagit en liaison serrée avec le trouble de la parole. Le bégaiement commence en général dans la petite enfance, entre deux et cinq ans chez l’enfant qui a récupéré d’un système de parole plus fragile. C’est plus fort que lui, mais le bègue essaiera d’éviter le contact visuel avec ses interlocuteurs. L’embarras qu’il engendre dans les yeux de l’autre lui est trop difficile à voir. Sa respiration peu fréquente le trahit souvent, il tente même de parler avec très peu d’air dans les poumons. souvent, le bègue écarte de bégayer en se taisant !

Laisser un commentaire