Le fils de la chasseresse: la mer des monstres Chapitre 16: Une confrontation sur l'île, un Naruto + Percy Jackson et les Olympians Crossover fanfic | Corriger Bégaiement

Beat'd par anime-ange-mort

Le sondage pour l'appariement est terminé et c'est comme ça qu'il va rester. Je n'en parlerai plus.


Chapitre 16

Naruto et tous les autres retinrent leur souffle lorsque Polyphemus entra dans la grotte avec un air contrarié et frustré. Aucun doute, le regard troublé sur sa grosse tête trouble lui a donné l'occasion de se promener avec les clones. Sur son dos, il y avait quelques déchirures dans son costume bleu clair, ce qui, à son avis, ne le réjouissait pas.

"Des gens stupides m'appellent par des noms. Alors vas-y pouf." Murmura-t-il dans un souffle. "Et mon beau costume est ruiné. Dans quoi vais-je épouser mes amies maintenant?"

"Nous ne sommes pas vos amoureux." Silena et Clarisse murmurèrent sous le souffle, mais heureusement, il les entendait maintenant.

"Comment pouvons-nous sortir?" Percy murmura à Annabeth qui essayait actuellement de mettre au point une sorte de plan pendant que Tyson scrutait le plus grand cyclope avec lassitude.

Polyphème a fini de marmonner et après s'être aperçu qu'il était tout seul, il a commencé à se fouetter la tête tout autour de la grotte.

"Mes amours, mon dîner chèvre, où es-tu?" Il a appelé mais personne n'est sorti pour le saluer. Ses yeux se plissèrent et commencèrent à sentir l'air autour de lui. Bien que sa vision ne soit pas si grande, son odorat était légèrement plus intense que celui des personnes normales.

Il renifla longuement la région lorsque ses yeux s'ouvrirent et qu'un grand sourire affamé apparut sur son visage.

"Je sais que tu es toujours ici. Et je sens plus de petites personnes. Plus pour le dîner et plus pour mon ventre." Dit-il alors que son œil scrutait la pièce.

Les demi-dieux, le satyre et le cyclope avaient tous bien réussi à se cacher quand ils avaient réussi à voir Polyphème regarder autour de lui avec frustration mais toujours avec un air affamé. Son œil couleur laiteux scrutait toute la grotte et se rapprocha dangereusement de l'endroit où Silena et Clarisse se cachaient avant qu'une pensée rapide n'annonce Annabeth.

"Bonjour mocheté!"

Polyphème se raidit. "Qui a dit ça?" Dit-il en jetant un œil dans la grotte pour essayer de déterminer d'où il venait.

"Personne!" Annabeth a crié en lui donnant la réaction qu'elle espérait alors que son visage devenait rouge de rage et que ses poings ont commencé à trembler. Naruto et les autres ont compris ce qu'elle faisait. Tout le monde sauf Percy et Tyson qui regardaient Annabeth avec confusion et un peu de peur.

"Personne!" Cria Polyphemus. "Je me souviens de toi!"

Décidant de se joindre à Naruto prit la parole.

"Tu es trop stupide pour te souvenir de personne." Naruto se moqua. "Beaucoup moins personne."

"Où es-tu? Pourquoi ta voix est différente? Tu ressemblais à une fille une seconde, un garçon à la suivante."

"Ma voix n'a pas changé. Tu es trop stupide pour remarquer que personne ne se trouve." Clarisse a alors grimpé avec un sourire désireux de perdre son temps avec les Cyclopes.

"AHH O ÊTES-VOUS ?!" cria-t-il et commença à faire un effort pour ne pas savoir où la voix allait se former. Pour lui, cela venait de tous les côtés et il ne pouvait pas identifier le point où personne ne se trouvait.

Son bâtiment de frustration, il prit une de ses grandes chaises et la jeta vers l'endroit où Annabeth, Percy et Tyson se cachaient. Il a eu un choc violent quand il l'a lancé et il s'est écrasé contre le mur, ce qui a fait en sorte que les autres se taisent et espèrent que le trio va bien.

Ils ont été soulagés lorsqu'ils ont entendu Annabeth dire tout à coup: "Tu n'as pas appris à lancer mieux non plus!"

"AHH MONTREZ-VOUS!" Dit-il en agitant les bras. Naruto semblait sur le point de parler avant qu'une soudaine énergie ne retombe sous son regard. Il baissa les yeux mais se souvint qu'il était dans un grand coffre rempli de toutes sortes de bibelots.

"Hey Grover prend le contrôle de Polyphemus agaçant pendant un moment. Je serai de retour dans une minute." Il dit à Grover de faire un bip sonore fort et de sursauter.

"Qu'est-ce que tu veux dire prendre en charge? Où vas-tu?" Il demanda mais vit Naruto commencer à se frayer un chemin à travers la salle du bazar. Grover grommela avant de commencer à parler contre Polyphemus, ce qui confondit encore plus les Cyclopes.

"Qu'est-ce que c'est que cet attrait? On se croirait dans une sorte de signature énergétique. On dirait presque le cor des batailles. Ça a la même sensation."

Il fouilla dans toute la jonque et essaya de réduire au minimum le bruit venant du mieux possible avant que ses mains n'atteignent une sorte de coffre. Il enleva toutes les ordures et tous les déchets qui s'y trouvaient et découvrit qu'il s'agissait d'un coffre de la taille d'un petit lit simple. Il pouvait sentir l'énergie tirée de l'intérieur. C'était presque comme si quelqu'un voulait qu'il le trouve.

Voyant la serrure sur la poitrine, il sortit l'un de ses couteaux de chasse et, avec le chakra du vent enroulé autour de celle-ci, coupa la serrure, la faisant tomber immédiatement.

Rassurant son couteau de chasse, il ouvrit lentement le coffre et ses yeux s'écarquillèrent de ce qu'il trouva à l'intérieur. Il dut se calmer un peu face à ce qu'il vit et tenta de garder la mâchoire fermée.

À l'intérieur de la poitrine, il y avait un bouclier de forme étrange, légèrement incurvé au centre, de couleur gris noirâtre avec des clous dorés ronds sur les bords. Elle était attachée à une épée de bronze et d'or qui, comme le bouclier, courbait légèrement. Il avait un manche noir et juste en le regardant, Naruto pouvait voir à quel point il était tranchant.

En le regardant et la forme et le design, il le reconnut presque immédiatement parce qu'il l'avait vu dans l'un des manuels grecs au camp. Tous ceux qui aimaient se battre reconnaissaient ce bouclier et cette épée parce qu’il appartenait au plus grand guerrier que la Grèce ait jamais vu.

"L'épée et le bouclier d'Achille." Dit-il en la regardant complètement.

"En aucune façon." Murmura-t-il tandis que Grover, qui commençait à être curieux de voir ce que faisait Naruto, regarda dans le trou qu'il avait fait.

"Naruto qu'est-ce que tu as trouvé?" Demanda-t-il en regardant dans la poitrine alors que Naruto s'éloignait pour le lui montrer. Quand il l'a fait, Grover avait le même regard qu'il avait apparu il y a un instant sur son visage et laissait presque tomber un bah fort quand il le faisait. Il a heureusement couvert sa bouche.

"Est-ce ce que je pense que c'est?" Demanda-t-il alors que Naruto hochait la tête.

"Ouais Grover, je pense que ça l'est." Il a dit à merveille. "Incroyable, nous trouvons cela quand il y a quelques semaines à peine avons trouvé le cor de bataille de Pan." Il dit à Grover d'acquiescer avant de faire une double interprétation de ce que Naruto venait de dire et le regarda comme s'il s'agissait d'une sorte de poisson béant.

Naruto leva les yeux au ciel et découvrit le cor de bataille et le passa à Grover qui le prit rapidement et doucement et l'admira.

"Euh Grover, n'êtes-vous pas supposé aider à distraire Polyphemus?" Il demanda à Grover d'arrêter sa petite séance d'adoration avec le cor de bataille et se retourna rapidement pour trouver Polyphemus maintenant chez Annabeth, Percy et Tyson. Il avait sa main à l'endroit où ils étaient comme s'ils essayaient de les atteindre.

"Il a dû les trouver pendant que nous trouvions l'épée et le bouclier." Grover gémit quand Naruto se dirigea vers l'endroit où il était avec l'épée et le bouclier attaché à son dos. Il a vu le site devant lui et maudit dans un souffle.

En attendant, Percy et Annabeth ont réussi à reculer suffisamment pour que Polyphemus ne puisse pas les attraper, mais ils avaient tous leurs armes à la main.

"SHADOW CLONE JUTSU!" Cria Naruto en sonnant à travers la grotte et en faisant regarder immédiatement à Polyphemus dans la direction de la poitrine.

Accélérant son allure, Polyphemus se dirigea vers la poitrine, où Naruto et Grover se cachaient et avaient claqué le haut de la tête et baissé les yeux vers la poitrine ouverte.

Quand il le fit, Grover frissonna en le regardant avant de lui faire un petit signe de la main. Quand il a fait la malle à l'intérieur, il a été projeté partout quand une cinquantaine de clones d'ombres de Naruto ont surgi de la poitrine et ont commencé à s'empiler sur Polyphemus.

Malgré sa grande force, le nombre de clones parvint à submerger le cyclope géant et à faire de son mieux pour le maintenir au sol, même s'il se débattait et que les clones le perdaient rapidement.

"Tout le monde sortons maintenant pendant que nous avons la chance." Appela Naruto alors que tout le monde sortait de leurs cachettes et le sortait de la caverne.

Ils repérèrent l'épée et le bouclier sur son dos mais n'y prêtèrent pas beaucoup d'attention car ils étaient si pressés de sortir de la caverne pendant que Grover s'accrochait toujours au cor de bataille que Naruto lui avait donné comme si sa vie en dépendait.

Lorsqu'ils atteignirent l'extérieur, ils trouvèrent rapidement que Polyphemus était en train de détruire les clones et commençait déjà à se lever.

Naruto leva les yeux vers le rebord de la grotte avant de dévoiler certains Kunai avec des bombes en papier enroulées autour d'eux et les jeta au sommet de la grotte.

Dès qu'ils ont atteint le sommet de la grotte, ils ont explosé et une grosse chute de pierre a commencé à s'effondrer au-dessus de l'entrée de la grotte. Certains membres du groupe ont dû dissimuler leurs yeux mais quand ils les ont ouverts, ils ont trouvé l’entrée complètement bloquée.

Même si les cris de colère de Polyphemus étaient une indication, ils savaient que cela ne durerait pas longtemps.

"Eh bien, c'était pénible." Clarisse a dit avant de crier "COMMENT VOULEZ-VOUS NOUS MAINTENANT VOUS DUMB CYCLOPS. CELA VOUS apprendra à essayer et à me marier!" Cria-t-elle alors que la sueur des autres tombait un peu.

"Cela ne le retiendra pas longtemps." Annabeth dit en regardant les roches effondrées. "Il sera hors de ça dans un rien de temps et nous avons encore besoin d'obtenir la toison."

"Bien alors que faisons-nous? Nous avons toujours ces moutons mangeurs de chair qui le gardent et moi, je ne veux pas être réduits à rien, mais à des os." Ajouta Silena avec plus d'acquiescement.

"Je pourrais rester ici et le tenir occupé et vous laisser assez de temps pour récupérer votre toison et regagner le rivage." Naruto offrit mais fut rapidement mis en sourdine quand Silena lui lança un regard noir.

"Non tu ne l'es pas." Dit-elle en se frappant la poitrine. "Tu as déjà fait ça une fois déjà et tu as failli mourir à cause de ça."

"Alors qu'est-ce qu'on fait?" Il a demandé en levant les sourcils d'attendre une suggestion du groupe. Il voulait savoir s'ils avaient un plan pour vaincre le cyclope géant puisque Polyphemus n'était pas comme les autres monstres. Il avait de la force, de l’expérience et des compétences même s’il était idiot comme un sac de cailloux.

"Nous allons nous occuper de Polyphemus." Proposa Silena alors que tout le monde la regardait avec surprise. "Vous êtes celui qui combat les monstres et la plupart des menaces jusqu'à présent. C'est notre tour maintenant."

"Oui, elle a raison." Clarisse ajouté. "Avec nous cinq, nous pouvons prendre soin de cela sur les cyclopes cultivés."

"Cinq?" Demanda Naruto en regardant autour de lui en comptant six autres à ses côtés.

"Emmenez Tyson avec vous et ensemble, vous pourrez prendre la toison. Pendant ce temps, nous allons occuper Polyphemus. Lorsque vous aurez la toison, utilisez un jutsu de feu et lancez-le dans le ciel en guise de phare. Quand nous verrons nous nous retirerons tous sur le rivage et partirons. "

"On dirait que ça pourrait marcher. Est-ce que ça va avec Tyson?" Demanda Percy alors que Tyson hésitait un peu avant d'acquiescer joyeusement.

"Tu vois, on peut gérer ça. On n'est peut-être pas shinobi mais on peut gérer Polyphemus. Ayons un peu de foi." Dit Silena à Naruto en lui tapotant la joue tandis qu'il lui lançait un regard inquiet avant de soupirer, sachant qu'ils n'allaient pas reculer.

"D'accord, mais au moins, prends ça. Ça te sera utile, j'en suis sûr." Dit-il en prenant le bouclier et l'épée de son dos et le donna à Clarisse.

Elle l'observa avec curiosité avant qu'elle et les autres ne regardent le bouclier et l'épée qu'il lui avait donnés avant que tout le monde ne s'aperçoive.

"Est-ce ce que je pense que c'est?" »Demanda Clarisse en bégayant un peu alors que sa main commençait à glisser sur l'épée.

"L'épée et le bouclier d'Achille." Annabeth dit, semblant sur le point de s'évanouir de surprise, bien que Clarisse ne fût pas meilleure. Sa tête se tourna pour regarder Naruto. "Où l'avez-vous trouvé? Ces armes auraient été perdues pendant plus de trois mille ans."

"Dans la poitrine. J'ai senti une force d'énergie émaner de celle-ci et je suis allé enquêter. Je les ai trouvés enfermés dans un coffre en bois. Ils m'ont pris par surprise et ont pensé qu'ils seraient utiles à l'avenir."

Clarisse dégaina l'épée du bouclier et la balança plusieurs fois. Le sifflement de l'épée fendant l'air pouvait être entendu très clairement et il brillait lorsque la lumière du soleil le frappait.

"C'est incroyable. Cela ressemble à une arme lourde, mais elle est si légère. Le point final est si tranchant. Il pourrait probablement couper à tout ce qui a été tranchant. Il n'est donc pas étonnant qu'il soit devenu un si grand guerrier. "

"Comment se fait-il qu'elle ait l'épée?" Demanda Percy, se sentant un peu jaloux que la fille d’Ares puisse brandir une telle combinaison d’armes.

"Percy tu as déjà riptide, ne sois pas si gourmand." Il se moqua de faire grimacer Percy un peu avant de voir d'où ils venaient pendant que Clarisse fixait le fils de Poséidon.

"Nous devrons les examiner une fois de retour au camp", a déclaré Annabeth au moment même où la chute de pierres improvisée commençait à trembler et que des bruits sourds se faisaient entendre.

"On dirait que Polyphemus essaie de sortir. Vous êtes sûr de pouvoir gérer ça?" Il a demandé puisqu'il ne voulait pas les voir se blesser gravement ou pire.

"Nous pouvons y faire face. C'est ce dont toute cette formation a été rappelée." Silena dit alors qu'elle préparait son arc pendant que Percy débridait, Annabeth dégaina sa dague et Clarisse prépara l'épée et le bouclier. Bien que Grover se soit un peu torturé, il a néanmoins essayé de mettre son visage sur ses épaules.

"Très bien alors." Dit-il avant de tapoter Tyson dans le dos. "Tu es prêt mon pote?"

"Je suis prêt." Il dit à Naruto qu'il souriait avant qu'ils ne fassent un signe de chance avant de s'envoler vers l'endroit où se trouvaient les polaires, suivi par Tyson.

Les cinq prirent une profonde respiration avant de se préparer une fois de plus alors que les rochers commençaient à frissonner encore plus et que le son de cri de Polyphème pouvait être entendu devenir de plus en plus fort.

Après quelques instants, une grosse main sale sortit de la pile de pierres avant qu'une seconde ne fasse de même, à côté. Puis, avec un grand bruit qui s’écrasait, Polyphemus traversa le mur et le fit s'effondrer complètement.

Il jeta un coup d'œil autour de la zone avec son œil couleur laiteux avant de réussir à voir le contour de cinq personnes se tenant devant lui.

"VOUS!" il dit point point à eux. "VOUS RABOVEZ DE MOI! JE VOUS FAIS PAYER ET MANGEZ VOUS AU DÎNER!"

"ET LE MARIAGE EST TROP!"

"BON PARCE QUE NOUS NE VOULONS PAS VOUS MARIER, VOUS GRUBBY BASTARD OF A CYCLOPS. VENEZ ICI POUR QUE JE POUVEZ VOUS DONNER VIE!" Cria Clarisse, faisant transpirer tout le monde lors du match entre les deux.

'Nous devons vraiment maîtriser son tempérament. Tout le monde pensait à l'unisson avant que Polyphemus ne bouge. En gobant une des grosses roches à côté de lui, il la jeta vers le groupe.

Voyant que le rocher venait vers eux, ils ont immédiatement tous sauté et se sont dispersés.

Polyphemus s’est d'abord dirigé vers Annabeth car elle était la plus proche et a commencé à pleuvoir des coups vers elle.

En voyant son poing s'approcher d'elle, Annabeth a rapidement utilisé son entraînement et le taijutsu à la manière d'un serpent et a commencé à s'éloigner des coups de poing. En raison de sa taille, ses coups de poing n'étaient pas très rapides et légèrement plus lents que ceux avec lesquels elle était habituée à s'entraîner.

Tout le monde était un peu captivé par la façon dont elle évitait les coups avec élégance et fluidité. Même elle était surprise de constater que son corps était en pilote automatique. Elle s'entraînait dans le style depuis peu de temps mais elle l'utilisait déjà à bon escient et montrait qu'elle en était déjà devenue assez compétente.

Alors que l'un de ses poings s'approchait d'elle, elle esquiva une nouvelle fois mais cette fois, elle se servit bien de la dague et réussit à glisser sous son bras et à lui trancher le bras. Elle réussit à faire trois coupures longues mais peu profondes sur son bras, ce qui le fit se dégager d'elle.

Voyant que ses défenses étaient légèrement abaissées, les autres sont entrés en action et ont avancé. Silena lança immédiatement une série de flèches en direction du cyclope géant et les inséra dans son autre bras le faisant hurler de douleur.

Il leva les pieds et commença à marcher lourdement mais Clarisse et Percy sautèrent en avant, juste hors de la portée de ses pieds et se retournèrent rapidement pour se couper l'arrière des talons.

Il pleura à nouveau alors que des pierres commençaient à le frapper à la tête. Grover était au bord de la pile de roches détruite et a commencé à jeter toutes les roches qu'il pouvait ramasser et les a lancées sur Polyphemus pour tenter de faire sa part. Bien qu'il veuille utiliser le cor de bataille, il ne voulait pas endommager la seule chose qui le liait à Pan.

"Montée." Percy et Clarisse se crièrent en se regardant fixement avant de s'agripper à un Polyphème très occupé qui essayait encore une fois d'aplatir Annabeth. Ils attrapèrent Polyphemus vêtu et commencèrent à grimper sur le légendaire Cyclope.

'C'est si exaltant. Annabeth réfléchit à elle-même et se demanda si c'était ce que Naruto ressentait lorsqu'il combattait un adversaire puissant alors qu'elle évitait un autre coup de poing avant de courir en avant et de courir le long du bras de Polyphemus avant de tomber lui donnant un coup de pied au visage.

L'attaque l'a un peu assommé et lui a fait faire un pas en arrière pendant qu'Annabeth se retournait dans les airs et se posait sur ses pieds.

Quand elle atterrit, elle s’arrête une seconde et regarde son corps.. 'Comment dans le monde est-ce que je viens de faire ça?' Elle réfléchit avant de sourire. 'Maintenant, j'ai vraiment besoin de remercier Naruto.

Pendant ce temps, Silena gardait ses distances et continuait d'attendre les ouvertures de Polyphemus avant de tirer une volée de flèches vers lui. Bien qu'elle aurait aimé mettre son entraînement à la manière du serpent comme Annabeth, elle savait que, armé seulement d'un arc, elle ferait mieux de tirer à longue distance. De plus, Naruto lui avait toujours dit de son mieux d’avoir des gens capables de se battre dans toutes les gammes de combat.

Tandis que Percy, Clarisse et Annabeth le combattaient au corps à corps, Grover et Silena le combattaient à longue distance.

Percy et Clarisse ont terminé l'ascension du cyclope géant et ont la chance que Polyphemus ne les ait pas remarqués car il avait concentré son attention sur Annabeth.

Armés de riptide et de l'épée d'Achille, ils mirent leurs épées en l'air et les enfoncèrent dans les épaules de Polyphème, le faisant s'arrêter et pleurer de douleur.

"AHH DAMN VOUS, PEU D'HUMAINS!" Il a appelé alors qu'il commençait à se débattre tellement qu'il les a jetés sur les épaules où ils ont atterri avec un bruit sourd au sol.

"PERCY / CLARISSE!" Les trois autres ont tous appelé pour que leur attention passe de Polyphème à leurs amis.

L’ouverture était ce dont Polyphemus avait besoin. Avec Annabeth regardant ailleurs, Polyphemus réussit à pousser son bras vers elle.

En se faisant surprendre, Annabeth a été frappée par Polyphemus et a été envoyée en vol là où elle a heurté un arbre.

"Annabeth!" Grover cria alors qu'il courait vers elle pendant que Silena tenait Polyphème occupé avec une autre vague de flèches.

Il alla à ses côtés et vit qu'elle la retenait de douleur. Nul doute que l'impact de la main de Polyphemus et son impact sur l'arbre l'avaient endommagée au dos.

"Je vais bien." elle a grincé. "J'ai juste besoin de nectar et d'ambrosia pour soulager la douleur dans mon dos. Il devrait y en avoir dans ma poche arrière." Dit-elle alors que Grover allait délicatement dans sa poche et en sortait une petite quantité de ce dont il avait besoin.

"S'ouvrir." dit-il en lui donnant un petit morceau d'ambroisie qu'elle avala rapidement. Elle se maudit elle-même intérieurement d'avoir été prise au dépourvu. "J'aurais dû faire plus attention et ne pas me laisser distraire si facilement."

Elle regarda Percy et Clarisse qui poignardaient maintenant Polyphemus alors qu'il se tenait à l'écart de ses coups et coups de pied. Elle pouvait déjà sentir l'ambroisie faire son travail pendant que Grover préparait du nectar pour elle.

Les trois autres faisaient de leur mieux pour garder l'attention de Polyphemus sur eux de leur mieux pendant que Grover guérissait Annabeth.

"Vous vous amusez de moi! Je vous fais payer!" Polyphème rugit alors qu'il se dirigeait vers un arbre et enroula ses bras autour du tronc de l'arbre et le sortit de la terre.

Tout le monde a dû se baisser au sol lorsque Polyphemus a commencé à balancer l’arbre dans les airs, l’utilisant à présent comme une arme et une sorte de massue.

"Maintenant, les choses sont devenues plus difficiles." Silena se dit qu'elle s'éloigna et se laissa tomber quand Polyphème commença à se balancer.

"Silena." Clarisse appela mais vit que, comme Annabeth, Silena s'éloignait avec élégance et souplesse.

'Ces deux-là sont venus jusqu'ici. Elle pensa à Silena et Annabeth. Grâce à Naruto, les deux filles étaient devenues si fortes en si peu de temps que Clarisse serra les poings.

'Bon sang qu'est-ce que j'ai fait tout ce temps. Je ne laisserai pas les gens me dépasser. Elle pensa avant de saisir fermement ses deux nouvelles armes et d'aller vers Polyphemus.

"Apportez-le sur votre seau de benne à ordures envahi par la végétation." Dit-elle alors qu'elle réduisait à Polyphemus avec tout le monde transpirait à nouveau mais cette fois à l'insulte inventive de Polyphemus.

Pendant ce temps, Percy pensait la même chose en regardant Clarisse se battre seule contre Polyphemus.

'Tout le monde est devenu si fort et je n'ai même pas remarqué. Quand je le regarde, je me sens le plus faible, même je pense être un enfant de l’un des trois grands dieux. Annabeth et Silena sont devenues si fortes en si peu de temps, Clarisse aussi est devenue un peu plus forte alors que je suis resté le même depuis l'année dernière. Et puis il y a Naruto qui est juste dans une ligue à part.

'J'ai besoin de rattraper. Annabeth avait raison, il est temps de commencer à faire équipe. Il pensait avant lui aussi, comme Clarisse chargeait envers Polyphemus.

Alors que Polyphemus balançait son nouveau club contre Clarisse, Percy se dirigeait vers l’arrière et poignardait Polyphemus à l’arrière de sa jambe, le faisant tomber sur un genou tandis que le coup lui faisait lâcher la jambe.

Percy esquiva une frappe du club avant de réduire de nouveau Polyphemus.

La combinaison de Polyphème ressemblait maintenant à des lambeaux, des marques obliques et des flèches drapées tout autour, tandis que la poussière et les taches la recouvraient des premiers rochers.

"VOUS!" dit-il en se balançant vers Percy, pensant qu'un coup de couteau de Clarisse de l'avant et dans son autre jambe le faisait tomber aux deux genoux.

"Je ne me laisserai pas distancer." Clarisse et Percy se disaient tous deux alors qu'ils allaient frapper Polyphemus, mais se trouvaient à la place, se faisant attraper par les mains de Polyphemus. Percy avait besoin d'eau pour le charger, mais il savait qu'il aurait besoin d'aller jusqu'à l'océan tandis que Clarisse avait réussi à utiliser le bouclier pour arrêter la majeure partie de la force, même si cela la renvoyait encore un peu.

"Les halfelins chétifs me gênent." Il a dit avant qu'une flèche ne s'incruste dans le nez de Polyphemus le forçant à saisir son nez et à gémir un peu de douleur.

Silena sourit un peu alors qu'elle s'équilibrait sur une branche basse de l'arbre, après avoir utilisé la distraction de Percy et Clarisse à son avantage.

Alors que Polyphemus essayait de frapper les demi-dieux qui étaient maintenant un peu pantelants après avoir combattu le cyclope géant, Grover lança un gros rocher sur Polyphemus le forçant à tourner la tête. À ce moment-là, il a été accueilli avec le site d'Annabeth guérie, qui courait de nouveau le long d'un de ses bras et lui coupait le visage avec son poignard et lui faisait une nouvelle blessure sur la joue.

"POURQUOI TOI!" Il fixa les yeux alors qu'il se levait et poursuivait Annabeth avec la colère dans les yeux tandis que Clarisse et Silena se regroupaient.

Percy vit Polyphemus s'en prendre à Annabeth et la regarder se battre contre la douleur dans son dos laissée en mouvement par la force.

Il releva la marche et attaqua, oubliant qu'il était désespérément surpassé. Il planta le cyclope dans le ventre. Quand il a doublé, il l'a frappé au nez avec la pédale inclinée. Puis, aussi fort que possible, il coupa et donna des coups de pied et frappa Polyphemus sur la tête jusqu'à ce qu'il s'aperçoive qu'il était étendu sur le dos, étourdi et gémissant, avec Percy se tenant au-dessus de lui, le bout de mon épée flottant au-dessus de son œil.

'Sensationnel.' C'étaient les pensées de tous ceux qui regardaient avec surprise ce que Percy venait de faire tout en sachant que si Naruto était là, il aurait été impressionné par ce qu'il venait de faire. Et à la vue de Percy, ils devinèrent qu'il était surpris de ce qu'il venait de faire.

"Uhhhhhhhh," gémit Polyphemus, se sentant un peu étourdi et confus face à ce qui venait de lui arriver.

"Percy!" Grover eut le souffle coupé. "Comment as-tu-

"J'imagine qu'il a vraiment une force cachée quelque part. Il avait juste besoin du bon moment pour enfin le révéler." Commenta Annabeth en la frottant un peu.

"S'il te plaît, noooo!" le cyclope gémit, levant piteusement les yeux vers Percy. Son nez saignait. Une larme coula au coin de son œil à demi aveugle. "M-m-mes moutons ont besoin de moi. J'essaie seulement de protéger mes moutons!"

"Tue-le!" Cria Clarisse. "Qu'est-ce que tu attends? Ne lui laisse aucune chance de se rétablir."

Percy baissa les yeux sur Polyphemus et il sentit une pointe de tristesse le traverser. La façon dont Polyphemus sanglotait lui rappelait Tyson quand il était bouleversé. S'il tue Polyphemus de manière aussi cruelle, cela le rendrait-il aussi mauvais que les monstres ou ferait-il ce qui est bien?

"Percy ne lui fait pas confiance. C'est un cyclope et ils sont connus pour ne pas tenir leurs promesses. Il vous agrai à la seconde où il en a l'occasion." Grover a plaidé.

'Il est un fils de Poséidon, tout comme moi. Je ne peux pas tuer quelqu'un de sang-froid. Il pensait.

"Nous voulons seulement la toison." Percy a dit au monstre. "Accepteras-tu de nous laisser le prendre?"

Le monstre renifla. "Ma belle Toison. Prix de ma collection. Prends-le, humain cruel. Prends-le et va en paix. Laisse-moi juste."

"Non!" Cria Clarisse. "Tue-le! Silena a tiré une flèche sur son cœur, sa tête, peu importe, tue-le maintenant." Silena regarda Percy un peu tristement avant de préparer une flèche et de viser Polyphemus.

"Non attends Silena, non. Nous n'avons pas à le tuer." Dit Percy en tournant le dos à Polyphemus.

C'était tout ce dont le cyclope géant avait besoin avant qu'un sourire ne colle son visage. Il s'assit soudainement et attrapa Percy avant de se remettre sur ses jambes.

"Mortel idiot!" cria-t-il en se levant. "Prends ma toison? Ha! Je te mange d'abord. Jamais tu ne vaincras la grande pub Polyphème."

"Eh bien, quelqu'un est un peu plein de lui-même." Les filles marmonnèrent toutes en union avant de se préparer à continuer leur combat contre Polyphemus pendant que Grover se précipitait vers Percy et l'avait aidé à se relever.

Alors qu'ils étaient sur le point de se battre, un panache de feu se répandit soudainement dans le ciel un peu plus loin, rendant tout le monde écarquillé des yeux alors que Polyphemus semblait confus.

Le signal était de Naruto et signifiait une chose. Ils avaient la toison.


Avec Naruto et Tyson quelques instants plus tôt

Naruto et Tyson sortirent du bois et se retrouvèrent dans le champ où étaient garés la toison et le mouton mangeur d'hommes. La plupart des moutons ne faisaient pas attention et ne faisaient que paître tandis que quelques-uns relevaient la tête quand ils les entendaient passer à travers les arbres.

"D'accord, nous étions dans le champ, maintenant nous avons juste besoin de dépasser le méchant mangeur de moutons." Naruto dit sachant que c'était plus facile à dire qu'à faire.

"Comment on passe?" Tyson marmonna alors que son œil solitaire fixait le mouton qui le regardait maintenant pour une raison étrange qui le faisait tressaillir un peu depuis que leurs yeux donnaient l'impression de regarder à travers lui.

Avec l'audition accrue de Naruto, il pouvait entendre les combats se dérouler là où il était venu et savait qu'ils avaient besoin de se dépêcher pour obtenir la toison. Il ne doutait pas de ses talents de combattant mais il ne voulait tout simplement pas les laisser seuls trop longtemps avec un cyclope légendaire et actuellement énervé.

Alors que Naruto essayait de penser à une méthode pour contourner ces moutons puisqu'il pouvait se frayer un chemin ninja, cela signifierait laisser Tyson derrière et à la merci possible du mouton mangeur de chair. Il ne pouvait pas laisser le gros softie tout seul.

Cependant, malgré ses pensées, il entendit des pas à côté de lui et ses yeux s'écarquillèrent lorsqu'il vit Tyson se diriger vers le mouton.

Ses yeux tombèrent presque de ses orbites et parlèrent. "Tyson, qu'est-ce que tu fais? Ne t'approche pas trop d'eux."

Cependant, il fut un peu surpris quand il entendit Tyson lui parler avec confiance avec un petit sourire sur le visage. "Ils ne me feront pas de mal. Maintenant, ils ne me feront pas de mal."

"Tyson, comment tu sais ça? Tu pourrais très bien marcher jusqu'à la mort." Naruto dit en essayant de le convaincre et avança un peu pour empêcher Tyson de se faire mal, mais le jeune Cyclope tendit la main et arrêta Naruto.

"Je peux le faire. Fais confiance à Tyson. Laisse-moi faire ma part pour sauver le camp." Dit-il encore sur un ton confiant, faisant taire Naruto. Bien qu'il n'ait pas aimé ça.

Il avait un mauvais pressentiment et espérait qu'il avait tort alors qu'il regardait Tyson se diriger lentement vers le mouton, faisant de petits pas à la fois, comme s'il essayait de se maîtriser et de se dire que c'était la bonne chose à faire.

Naruto regarda vers le mouton et vit que toutes leurs têtes étaient maintenant levées et regardaient vers Tyson. Tous les yeux de mouton de couleur brownie étaient concentrés sur le jeune cyclope.

"Facile Tyson, prends ce facile et lent et ne fais pas de mouvements brusques qui pourraient leur montrer que tu es une menace pour eux." Naruto félicita Tyson de constater qu'il ne pouvait empêcher son ami de faire ce qu'il était en train de faire.

Tyson acquiesça un peu avant de sentir une vague de nerfs l'envahir tandis que le mouton commençait enfin à se rapprocher de lui et Naruto s'aperçut que sur leurs visages, ils avaient l'air reconnaissants, comme s'ils reconnaissaient Tyson.

"Il revient." Une voix dit, faisant regarder Naruto avec confusion avant que ses yeux ne s'élargissent lorsqu'il réalisa que c'était l'un des moutons qui parlait. Il se demandait pourquoi il n'avait pas remarqué cela plus tôt, mais encore une fois, ils ne restèrent pas assez longtemps pour le savoir.

"Est-ce qu'il nous a apporté plus de nourriture? J'espère que c'est plus cerf. Ils sont vraiment délicieux et ont beaucoup, beaucoup de viande et de graisse. " Un autre a dit alors que beaucoup marmonnaient en accord avec elle.

"Pouvons-nous manger le garçon blond? Il a l'air savoureux. " Un autre dit, faisant frissonner Naurto alors que leurs yeux se posèrent sur lui un bref instant avant de retourner à Tyson.

'C'était un peu proche. Il réfléchit avant de regarder, alors qu'ils se rapprochaient de Tyson jusqu'à ce qu'ils ne soient plus qu'à quelques mètres de lui.

'Je me demande s'ils pensent que Tyson est Polyphemus? Il pensait que cela pourrait être la raison pour laquelle ils le reconnaissaient. En plus, l'odeur d'un cyclope est plutôt distinguée et familière.

Tyson tendit la main pour caresser l'un des moutons qui étaient près de lui et retint son souffle en le reniflant. Il ouvrit la bouche comme s'il était prêt à mordre et lécha ses dents. Mais au lieu de prendre une bouchée ou d’essayer de manger Tyson, il se blottit contre sa main.

'Doux.' Pensa Tyson en caressant la tête du mouton.

Lentement, un par un des autres moutons commença à se serrer autour de Tyson et le blottit un peu plus pour se moquer de Tyson.

Cependant, Naruto eut un air de surprise et une légère incrédulité sur son visage alors qu'il regardait Tyson caresser le mouton mangeur de chair et qu'il devait secouer la tête. Le grand gars avait peur de beaucoup de choses, mais il ne pouvait pourtant marcher que vers des moutons mangeurs de chair et les caresser comme un chien.

Même s'ils aimaient Tyson, Naruto se demanda pendant combien de temps ils resteraient amis, car ils voulaient savoir où se trouvait leur nourriture.

Une idée le frappa alors qu'il regardait Tyson caresser le mouton. "Tyson." Appela Naruto, obligeant le jeune Cyclope à se retourner et à le regarder.

"Essaye de les emmener. Fais-leur penser qu'ils vont avoir à manger ou quelque chose du genre. De cette façon, ça sera clair pour la toison."

Tyson y réfléchit un moment avant de faire un signe de tête à Naruto. He slowly began to make his way out of the crowd of sheep that was around him and began to jog away from the field.

"Come on sheepies follow me if you want to get some food." He said as Naruto hoped they would follow him.

It didn't take long before the sheep's all turned their heads in the direction Tyson was running, completely forgetting Naruto was even there and followed after him making Naruto breathe a little easier.

"Stay safe Tyson and meet back at the beach." He shouted and could just about make out Tyson giving him a thumbs up.

Turning around he saw the way had now been cleared and there was no sheep anywhere. The fleeces defenses were gone.

Quickly as he could, he ran up to the tree and stopped just in front of the Golden Fleece. Just looking at the fleece and being near it, he could feel the power of the object radiating from it and it was an amazing sensation.

Though he felt a little bad that by taking the fleece it would be effectively halting the way the island looked and felt, he knew it was necessary and they needed to save the camp above anything else right now.

"Sometimes these sacrifices are necessary." He muttered before picking up the fleece and holding it close. It was a little heavier then he thought it would be but it would not be a problem.

Now that he had the fleece he decided it was time to make the signal for the others. Making a set of hand seals he fired a fire jutsu high in the air so that anyone around the island could see it.

As soon as he was done, he with the fleece in hand bolted back towards the beach where he hoped he would be seeing the others.


With the Demi gods

"The signal." They all muttered before it became apparent that it was time for them to go and get of this island.

'Finally I can leave this darn place.' Grover said cheering in his mind while Silena and Clarisse were having similar thoughts.

"We have to meet him on the beach." Annabeth said as everyone nodded in agreement while the roaring of Polyphemus broke them out of their hopes.

"DIE!" He shouted as he swung the giant tree trunk around making them all duck. Despite being a clumsy, dumb Cyclops, they had to admit he could take a lot of punishment and keep on going.

As they jumped out of the way of another stamp and smash, Annabeth landed beside a large tree and noticed what was hanging all around them. Tree's vines were littered all over it and an idea appeared in her head.

She pulled on the vines and after a few tugs they came down. The others saw what she was doing and ran over to her while Silena was keeping Polyphemus busy with her arrows.

They gave her a weird look as she was testing how strong the vines were before gathering them around in a circle and quickly explained her sudden plan to them.

After a quick explanation they went off to do as they were told.

Clarisse and Percy stood right in front of Polyphemus and together, though begrudgingly together, they hacked and slashed away at Polyphemus in a mad frenzy.

Polyphemus was a little taken back by the sudden attack and mad rush that he unconsciously began to take a few steps back not realizing what was lying in wait for him.

Behind him, Annabeth and Grover grabbed the vines and stretched them out behind him. Silena caught onto what they were doing and as quickly as she could, joined them and helped Annabeth pull from her side.

As Polyphemus stepped back, his heel of his left foot hit the vine and causes him to go off balanced. The demi gods and satyr used every ounce of muscle they had to keep the vine stretched out and thankfully for them it paid off.

Polyphemus went crashing down and landed on his back. Then as quickly as it happened Grover, Percy, Clarisse and Annabeth all grabbed a few more of the vines and began tying them around his ankles.

"WHAT IS THIS?" Polyphemus yelled as he tried to stand up but found his ankles were being kept stuck together.

They tied loop after loop and vine across vine until they had managed to tied the Cyclops ankles together helping to prevent him from getting up.

"And people said learning how to tied knots was useless." Grover said feeling a little proud of himself before they noticed Polyphemus struggling against the vines.

"Those vines won't hold for long." Silena said seeing they were already straining in keeping Polyphemus down. "We have to go now." She said.

As soon as she said it, the five took one look at each other before they took off towards the beach.

Grover led the way with Annabeth behind him though she was still feeling some pain in her back and had one hand on it trying to help it subside. Then Clarisse, Silena and Percy were behind her.

It was only after thirty seconds of them running that they heard loud roaring coming from behind them and knew immediately he had gotten free already and heard rumbling footsteps towards them.

They ran like none of them had ever ran before not caring about the small scratches they were getting from passing branches, sticks or plants they were running through. They knew if Polyphemus caught them, he would kill them.

Eventually and exhaustedly after running they finally found themselves on the beach. They looked around and saw the boat Annabeth, Naruto, Percy and Tyson had arrived in and dashed towards it.

As they got close they saw another figure run out in front of the boats and saw Naruto with the fleece in his hands though they began to wonder where Tyson was.

When they got close however, Polyphemus suddenly burst out of the forest and looked around. When he spotted them, he roared and charged after them.

"Run faster!" Percy said as the neared the boat that they arrived in

As Polyphemus was beginning to close in on them, Naruto threw the fleece towards Silena who caught it before he disappeared and reappeared in front of Polyphemus and kicked him with a chakra enforced kick right to the head, knocking the giant Cyclops down.

The others got in and saw Polyphemus was down and all had one thoughts. 'He does in a second what we were struggling to do at all.' They all thought realizing just how big of a gap in strength was between them and Naruto.

"Where is Tyson?" Percy asked looking around before they heard what sounded like a small stampede making its way towards them.

They looked over to where the sound was coming from and saw Tyson stumble out of the forest and ran over Polyphemus, keeping the big Cyclops down.

"Tyson over here." Naruto called as he hopped into the boat. Just as Tyson began getting into the boat the horde of sheep appeared out of the forest.

"Oh no," They all yelled not wanting to be eaten alive by the sheep and quickly pushed away from the beach and into the water.

"YOU NOT GO ANYWHERE!" Polyphemus roared as he grabbed two tree's and yanked them out of the ground and began marching towards them and into the water.

'Uh oh.' They all thought as they paddled away and saw Polyphemus throw one of the tree trunks at them. Naruto prepared to destroy but saw it was sailing above them. He looked at where it was going and cursed himself when he saw the tree trunk collide with the Queen Anne's Revenge, destroying the hull of the ship.

'NO!' the demi gods thought as Polyphemus continued to get closer and closer towards them and into deeper water.

As he was getting closer Naruto was about to power up a rasengan but quickly saw Silena have an angry glint in her eyes and fired an arrow towards Polyphemus.

The next thing they knew the arrow had hit Polyphemus right in the eye and caused him to flail around in pain and panic, roaring in pain at the top of his lungs. In their panic they were all caught off guard when the other tree trunk went out of his hands and hit their boat, making them fall into the water.

'This is really not good. Our only transport is gone. I can't water walk the entire way, not without leaving the others. That is not an option.' Naruto thought.

He looked around under the water and saw everyone else and first swam over towards Silena who was frozen in surprise and link his arm around her waist. He saw Tyson was beside Clarisse and Percy was next to Grover and Annabeth.

He was about to go to the surface before a large dark figure appeared from underneath them. The same happened with the others and quickly found them being pushed to the surface.

When they broke the surface everyone minus the sons of Poseidon took a large breath of air. Getting out of their surprise they looked down beneath them to see large horse like creatures with a fish tail.

"Hippocampus." Silena said in wonder as she and Naruto rested on top of one, Clarisse and Tyson on another while Percy, Annabeth and Grover were on the third. He had a feeling Tyson may have know them since he was thanking the one he was on and was calling it Rainbow.

"I don't how they got here but I am glad they are helping us." Naruto said as Silena agreed. The others were thinking the same.

The Hippocampus began to swim away with them on their backs and they could see and hear Polyphemus on the shore still yelling in pain but was also saying he had finally killed Nobody which made them laugh a little.

He looked over at Percy to see he still had the fleece and noticed that the others were beginning to fall asleep, the events of the day finally taking its toll of them.

He looked beside him and smiled at seeing Silena too had drifted off and was leaning her head against the Hippocampus.

'If you can't beat them, you might as well join them.' He thought before closing his eyes and resting his head against Silena's with the knowledge that they finally had the fleece and could finally go and save the camp.


Chapter 16 Completed

The sword and shield of Achilles basically looks like how they were in the film Troy. I wanted to have something else like the Battle horn of Pan and figured something like that would do just fine.

Next update might be a little slow so I apologize in advance.

Thanks for reading and please REVIEW

Comment combattre son bégaiement ? La réponse est retranscrit sur ce blog !



Selon l’âge et la durée du bégaiement, différentes approches sont proposées : programmes Lidcombe, PCI ( Parent Child Intervention )… Dans un premier temps, l’orthophoniste travaille avec la famille sur les éléments susceptibles d’intervenir dans le bégaiement. Il suffit dans certains cas de proposer plus de temps à l’enfant pour que tout glisse dans l’ordre. Si les problèmes durent, un suivi annuel ( régulièrement ) est important. Le travail est alors centré sur l’analyse de la parole, sur le contrôle de sa vitesse et de la facilité. On lui apprend aussi à dédramatiser. n
En dehors des prises en charges globales, d’autres prestations ciblent des critères plus particuliers du bégaiement. Des médicaments se passent sur la fluidité de la parole dans des cas qui demeurent limités – et non exempte de toutes sensations secondaires. De même, celle-là peut être élaboré ponctuellement par des objets auditifs qui perturbent la perception de sa saine voix. nPour d’autres, des ateliers comme le chant ou le théâtre offrent une aide en développant le contentement vocal. nLes domaines cognitifs, comportementaux et affectifs peuvent aussi faire l’objet d’une démarche thérapeutique ( thérapie cognitivo-comportementale, psychothérapie, psychanalyse, art-thérapie… ) exempte de toutes référence directe au bégaiement. La demande du patient n’est pas axée sur le bégaiement, mais des répercussions positives sont susceptibles de se se fournir en profondeur sur la parole.
Le bégaiement est plus qu’un brouillé de la parole, il relève d’un phénomène complexe impliquant beaucoup plus que la simple répétition des sons et le prolongement des syllabes, qui affecte toute la personne dans sa parole, sa communication et son agissement. On dit que le bégaiement se compare à un iceberg, et que les troubles de la parole ne peuvent être que la partie qui en émerge. Les troubles du marketing et du agissement ne sont pas perceptibles pour ceux qui ne bégayent pas, cependant interagit en liaison serrée avec le trouble de la parole. Le bégaiement commence en général dans la petite enfance, entre deux et cinq ans chez l’enfant qui a hérité d’un système de parole plus fragile. C’est plus fort que lui, mais le bègue tentera d’éviter le contact visuel avec ses partenaires. L’embarras qu’il éveille dans les yeux de l’autre lui est trop difficile à voir. Sa respiration peu fréquente le trahit souvent, il tente même de parler avec très peu d’air dans les poumons. la plupart du temps, le bègue évite de bégayer en se taisant !

Laisser un commentaire