The Devils Dragon Chapter 1, un Naruto + Lycée DxD / Retour D × D Crossover fanfic | Corriger Bégaiement

CECI N'EST PAS MON FIC.

SoulReaperCrewe est l'auteur original, mais il a supprimé la fic il y a un certain temps. J'avais cette sauvegarde, alors je la poste ici. Espérons que les fans de cette fic apprécieront cette nostalgie.


** Le dragon du diable **

**Chapitre un**

Des pas rapides traversaient un champ rocheux et constituaient le seul son pouvant être entendu à des kilomètres. Ils sautèrent prudemment et gracieusement par-dessus de gros rochers et volèrent dans les airs avec élégance sans s'arrêter une seule fois.

Sur la surface rocheuse se trouvait une femme qui semblait être dans son adolescence avec des cheveux noirs qui passaient derrière son bas du dos. Elle avait la peau pâle et portait une robe semblable à une lolita gothique. Il était de couleur noire avec des volants de chaque côté et un arc rose juste en dessous de la clavicule, tandis que sur sa tête se trouvait un bandeau à froufrous rose.

Tout dans son apparence était normal, mais elle avait des oreilles pointues et ses canines étaient un peu plus longues que d'habitude.

La femme s'appelait Ophis, le dieu dragon infini qui était sous une forme humaine. Contrairement à d'autres espèces de son espèce et de son espèce, elle était un dragon humanoïde, pas les habituelles bêtes à écailles géantes avec des griffes acérées, mais prenant plutôt la forme d'un humain.

Même si elle était un dragon qui avait la capacité surnaturelle de changer son apparence, son âge et même son sexe, elle préférait rester en tant que femme, car elle se sentait le plus à l'aise en tant que femme. C'est ce qui lui a également valu le nom de Dragon Ouroboros.

Elle se précipitait rapidement dans le vide, un monde situé entre les trois dimensions Terre, Ciel et Enfers.

Le vide était un espace sans fin, enveloppé de différentes couleurs et ressemblant à un kaléidoscope géant sans fin. C'était l'endroit où Ophis avait été créée et où elle avait passé la majeure partie de sa vie, depuis qu'Ophis avait beaucoup aimé le silence et le silence.

Mais quand elle a quitté le vide pendant un court instant, elle est revenue et a découvert qu'il y avait un nouveau locataire chez elle qui la rendait extrêmement malheureuse. Cette personne était en fait celle qu'elle était pressée de voir.

Lentement, elle arrêta de courir et s'arrêta juste au bord d'une falaise qui surplombait une goutte qui semblait sans fin et qui n'avait pas de fond. Si quelqu'un tombait dans cette chute, il n'arrêterait probablement jamais de tomber. À moins d’avoir des ailes ou de voler, toute personne qui est tombée tomberait toute sa vie.

Elle scruta la zone, ses yeux scintillant sur la zone qu'elle pouvait voir mais se renfrognant quand la personne qu'elle cherchait n'était plus en vue.

Frustrée, elle prit une profonde inspiration avant de crier aussi fort qu'elle le pouvait.

"GRAND ROUGE! BAKA DRAGON VENEZ ICI MAINTENANT ET ARRÊTEZ DE ROULER COMME UN ENFANT."

Le silence au début était tout ce qui était entendu dans le vide pendant les quelques minutes suivantes alors qu'Ophis attendait avec essoufflement, espérant pour une fois que la personne pour laquelle elle venait de crier se présenterait.

Après tout, il avait le chic pour se présenter quand elle ne le voulait pas.

Après un autre moment, elle ne fut pas laissée tomber quand un rugissement fort déchira soudainement l'air qui rendit toute personne assourdie à proximité ou avec une audition sensible. Mais Ophis ne montra aucune peur et resta immobile. Au lieu de cela, elle resta calme et regarda vers la région d'où venait le rugissement.

Quand elle fit, on entendit des battements d'ailes qui ressemblaient à des orages alors qu'ils battaient à nouveau l'air. Il ne fallut pas longtemps avant qu'un corps massif ne descende vers elle et où elle se tenait.

L'être était un dragon massif atteignant facilement une centaine de mètres de long du museau à la queue. Il y avait des écailles rouges qui brillaient à la lumière avec un ventre blanchâtre. Les yeux des Dragons étaient de couleur or avec des fentes de reptile noires pour les pupilles et leurs dents étaient aussi blanches que nacrées et aussi acérées que possible. Les ailes sur son dos étaient énormes, presque de la même taille que son corps, ce qui ne faisait que le rendre plus terrifiant. Puis, sur le devant de son museau, il y avait une corne rouge pointue et géante ainsi qu’une petite pointe sur son menton.

"Bonjour grand rouge," dit-elle en respirant autant que possible, compte tenu des circonstances de sa visite.

Great Red, le plus puissant des dragons et la plus puissante des créatures qui existe actuellement, regardent le dragon humanoïde avec des yeux curieux. Great Red, également connu sous le nom de ** dragon de l'apocalypse, le dieu empereur du vrai dragon rouge, True Dragon **, et le ** dragon des dragons ** se demandaient ce que faisait Ophis puisqu'elle lui criait normalement des insultes pour obtenir sortir de chez elle et lui rendre le silence.

"** Ophis? Tu sembles un peu différent de la normale. Tu n'as pas cette culotte dans une bourre pour une fois?" "Dit-il en la rendant un peu rouge et le regardant.

"Tais-toi, Dragon Baka," renifla-t-elle alors qu'elle essuya rapidement une larme qui lui coulait sur le visage, rendant ainsi le Grand Rouge encore plus curieux qu'avant.

"** Alors pourquoi me parles-tu si civilement et pourquoi est-ce que tu déchires?" ** demanda-t-il. C'est alors que ses yeux se posèrent sur ses bras et remarquèrent un petit paquet enveloppé dans une couverture bleu foncé. Il pouvait à peine voir une petite main sortir d'Ophis qui l'avait enveloppée dans la sienne et qui la caressait doucement.

"**Qu'est-ce que c'est?" demanda-t-il en regardant le paquet obligeant Ophis à lui montrer ce qu'elle portait. Ce qu'il a vu était un enfant nouveau-né qui dormait actuellement avec des touffes de cheveux noirs sur la tête, tout comme Ophis.

Bien qu'il ait remarqué que le bébé était très pâle, beaucoup trop pâle alors à quoi devrait ressembler un enfant normal.

"C'est mon fils que j'ai accouché il y a quelques heures", dit-elle d'un rouge vif, alors que les sourcils de dragons géants se froncèrent de surprise.

"** Votre enfant? Quel pauvre con avait un enfant avec vous?" ** demanda-t-il qui ne fit que rendre Ophis encore plus furieux

Mais au lieu de répondre, elle le laissa glisser pour une fois, car elle avait d'importantes questions à discuter avec le puissant dragon.

"Il n'a pas de père, juste moi sa mère. J'ai la capacité de me reproduire toute seule et j'ai senti que le moment était venu pour moi d'avoir un enfant à moi. Comme je peux passer d'un sexe à l'autre, cela me donne la Parthenogenesis Bien que les dragons soient toujours nés à ce jour, ils ne sont que des dragons normaux, et non des dragons divins comme vous ou moi, ni même des extrêmement puissants comme les Heavenly Dragons et les Dragon Kings. J’ai senti qu’il était temps pour un nouveau grand lève-toi, "dit-elle tendrement en caressant la joue du bébé.

"** Et il est donc comme toi alors? Un dragon humanoïde qui peut changer de forme?" **

"Non. Il est comme moi dans le sens où il est un dragon humanoïde, mais il n'aura pas la capacité de changer de forme, ce qui est dommage. Même s'il sera plus vieux, il pourra peut-être se transformer en un dragon Je ne doute pas qu'il aura une forme de magie et des pouvoirs spéciaux qui le rendront très redoutable. "

Grand Rouge écouta et hocha la tête au calme inhabituel dont Ophis avait eu l'impression qu'il était préoccupé par quelque chose à propos de cette visite. "Alors pourquoi es-tu ici? Tu détestes mes tripes et tu ne serais pas là sans bonne raison." **

"Je déteste tes tripes et je veux toujours que tu partes de chez moi mais j'ai besoin de ton aide", dit-elle doucement en lui jetant un meilleur regard sur le petit bébé.

La respiration des bébés était très superficielle et sa peau semblait de plus en plus pâle et pâle à la seconde. Il tremblait un peu et des petites rides continuaient à se former sur son minuscule visage, comme si le bébé avait mal.

"Son corps est en train de se briser", a déclaré Ophis, attirant à nouveau l'attention de True Dragons. "Quand il est né, il a eu un afflux massif de pouvoir. Il est beaucoup plus fort que les autres de son âge et il m'a pris au dépourvu. Ses niveaux de puissance sont énormes pour un enfant, en particulier pour un nouveau-né. Il rend les diables nouveau-nés très insignifiants en Comparaison."

"Mais c'est le problème. Son corps ne peut pas supporter le pouvoir énorme qu'il contient et le briser.", At-elle dit avant de s'arrêter et d'essayer de bloquer un sanglot étouffé ne voulant pas paraître faible aux yeux d'elle rival. "Il va mourir s'il ne reçoit pas d'aide.

"** Alors pourquoi venir me voir?" ** Grand Red demanda encore une fois, voulant savoir où elle voulait en venir.

"Ta chair", dit-elle en le regardant de partout. "Votre chair a de puissantes propriétés. Elle peut créer de nouveaux corps et restaurer des anciens. Par conséquent, je pense qu'elle peut également être utilisée pour renforcer les corps actuels. En absorbant une partie de votre chair dans mon fils, elle aidera à stabiliser son corps et ses corps va commencer à s’adapter rapidement à l’afflux de puissance et continuera à s’adapter à mesure que son corps grandit au fil des ans. Puisque vous êtes tous les deux des dragons, cela devrait prendre presque immédiatement. "

"** Alors laisse-moi bien comprendre. Tu me veux, le dragon que tu détestes le plus au monde et qui a dit à qui tu as le cou dit qu'il te faudra un jour, pour donner une partie de ma chair à ton fils parce qu'il est en train de mourir Quelques heures après sa naissance. Ai-je bien compris? "Demanda-t-il alors qu'Ophis détournait les yeux tout en serrant son fils contre sa poitrine.

Grand Rouge la regarda et l'enfant. L'enfant qu'il connaissait ne durerait probablement pas la fin de la journée et si Ophis avait d'autres méthodes pour le sauver, elle l'aurait prise. Le fait qu'elle soit ici signifiait qu'il ne lui restait vraiment plus d'autre choix, même si cela impliquait d'aller voir la personne qu'elle détestait le plus au monde.

Le grand dragon soupira et roula des yeux avant de sortir la jambe gauche.

"** Prenez le montant nécessaire." **

Ophis leva les yeux de son fils légèrement choqué et surpris. Il devina qu'elle n'avait pas réellement pensé qu'il pourrait l'aider.

"Pourquoi?

Le grand dragon haussa les épaules. "" Je ne vois aucune raison de ne pas le faire. En outre, l'enfant n'a pas eu la chance de vivre. Il serait injuste qu'il soit enlevé par la mort quelques heures à peine après avoir reçu la vie. "**

"** De plus, avec lui, ça veut dire que tu ne me dérangeras pas autant", "dit-il en souriant, ses dents acérées lui faisant faire la moue et lui serrant le poing droit au Dragon.

"Je le savais. Tu as un ordre du jour, dragon baka. J'aurais dû le savoir", déclara-t-elle avant de se calmer rapidement. Elle baissa les yeux sur son enfant pendant quelques instants avant de regarder Great Red.

"Je ne prendrai que le montant nécessaire. Après cela, je partirai", dit-elle calmement et calmement alors que Grand Rouge acquiesçait.

Elle marcha jusqu'à la jambe que le Grand Rouge avait tendue et regarda dans les deux sens entre la tête et le bras des Dragons.

"Tout ira bien dans un instant, ma douce," dit-elle au petit enfant.

Elle étendit son bras droit et posa sa main sur la peau de Great Reds. Elle se concentra et le serra fort avant de commencer à tirer. Le morceau de chair qu'elle avait saisi commençait à rougir et à battre plus elle tirait.

"** Voudrais-tu te dépêcher? Ça pique," ** dit-il, mais Ophis l'ignora simplement et se concentra sur la tâche à accomplir avec concentration et précision.

Le morceau de chair sur lequel elle tirait a finalement déchiré le corps de Grand Rouge et a immédiatement commencé à rougeoyer. Elle enroula rapidement le morceau de chair rougeoyante autour de son fils, presque comme si elle était en train de faire un cocon autour de lui.

L'endroit où la chair avait été arrachée du Grand Rouge devint rouge et après un moment, il s'assombrit, révélant que la plaie était maintenant guérie et donnait l'impression que rien ne s'était passé.

Elle pressa ses mains contre l'enfant enveloppé de chair et commença à murmurer des incantations sous son souffle, rendant la chair plus brillante avant qu'elle ne commence à réduire de taille et à être absorbée par l'enfant.

L'enfant ne s'est jamais réveillé pendant le rituel et sa peau a légèrement luit alors que la chair commençait à être absorbée par son petit corps. Quand tout est entré, un grand torrent de puissance a tourné autour de lui. Ni Ophis ni Grand Rouge n'en ont été affectés, mais maintenant, Grand Rouge comprend ce que Ophis avait voulu dire.

"_ ** Je vois ce que Ophis voulait dire maintenant. L'enfant est puissant pour seulement une heure. Il pourrait atteindre le mien et le niveau d'Ophis s'il s'entraînait bien", pensa-t-il en continuant de regarder jusqu'à ce que la chair rougeoyante ait fini maintenant complètement absorbé par l'enfant.

Les deux dragons attendirent avec essoufflement pendant que l'enfant brillait un peu et remarqua que la couleur de sa peau commençait lentement à se réchauffer et à devenir plus rose. Il était toujours légèrement pâle mais c'était maintenant le même ton qu'Ophis.

Lentement, l'enfant ouvrit les yeux pour montrer ses yeux bleu saphir et vit deux yeux chauds et deux yeux géants curieux le regardant.

Faisant la seule chose qu'un enfant de son âge puisse faire, il se traîna un peu dans sa couverture et émit des gargouillis.

Ophis regarda son fils se tortiller et sourire avec le plus grand sourire que Grand Rouge ait jamais vu s'user. Elle attira son enfant et le serra contre elle et posa des baisers sur ses petites joues et son front.

"** C'est donc un succès, je suppose?" ** demanda-t-il alors qu'Ophis acquiesçait.

"Il l'a parfaitement absorbé. Je peux sentir son pouvoir circuler dans son corps à un rythme beaucoup plus calme maintenant. Son corps peut maintenant s'adapter et continuera à s'adapter à mesure qu'il vieillit."

"** Hmmm, il sera tout à fait la force avec laquelle il faudra compter une fois qu'il sera majeur. J'espère que tu as des idées sur la façon de le former?" **

"Oui, mais depuis qu'il a absorbé une partie de votre chair, il aura sans aucun doute une part de votre pouvoir en lui maintenant," dit Ophis alors que Grand-Rouge hochait la tête car il était très probable. "Il se peut que je doive modifier l'entraînement que j'avais en tête pour lui. J'allais en prendre soin et faire en sorte que Tanin l'aide également, car il est un puissant allié et ami."

"** Hmmmm," ** Grand Red bourdonna avant de détourner le regard et de préparer ses ailes. ** "J'ai fait ce que tu avais demandé et maintenant je vais reprendre mon vol", ** dit-il, il se leva également.

"** Son nom? Tu ne m'as jamais dit son nom." **

"Je ne l'ai pas fait?" Ophis dit doucement en regardant par-dessus son bébé heureux maintenant en bonne santé. Elle se demanda si elle devait le lui dire ou non, mais pensa que puisqu'il avait aidé à sauver son bébé, c'était le moins qu'elle puisse faire.

"Naruto. Il s'appelle Naruto."

"** Tu l'appelles gâteau de poisson? Pauvre gamin." **

"CE N'EST PAS DU FISHCAKE BAKA RED," dit-elle en lui criant d'une voix comique en lui montrant que le vieil Ophis était maintenant de retour. "Cela signifie Maelstrom. C'est un nom puissant qui convient à un futur dragon puissant."

"** Hmm, je suppose que ce nom fera l'affaire. Bien que la plupart l'appelleront du gâteau de poisson," ** dit-il en faisant juste regarder Ophis à lui en retour.

Puis Grand Rouge eut une pensée qui le fit sourire.

"** Est-ce que cela veut dire que depuis qu'il a mon ADN en lui maintenant que ça fait de moi son père? J'ai toujours voulu être un père **?" dit-il en souriant.

Pendant tout ce temps, Ophis devenait maintenant rouge et violet de rage et tremblait un peu. La petite Naruto qui était encore éveillée gargouillait de la colère de sa mère.

"Il est ** MON ** fils, pas le vôtre."

"** Eh bien, c'est discutable maintenant. Il a mon sang dans ses veines maintenant grâce à l'absorption de ma chair. Par conséquent, cela fait un peu que le gamin et moi-même sommes liés. Je me demande quels seraient ses premiers mots? Papa ou Maman? "** Dit-il en riant avant que ses ailes ne commencent à battre des ailes et le soulevèrent dans les airs.

Ophis semblait prêt à déchirer le dragon rouge géant en morceaux et semblait prêt à faire la bête folle sur lui. "DAMN YOU BAKA RED," cria-t-elle alors que Grand Rouge s'envolait tout en riant.

Quand il fut parti, Ophis se calma et respira calmement avant de regarder son fils, maintenant en bonne santé, qui la regardait de ses grands yeux bleus innocents.

Ophis sourit à son fils.

"Maintenant que ce Baka Red est parti, c'est juste moi et vous, Naru-chan. Vous allez être un grand dragon un jour. C'est ce que je sais avec certitude", dit-elle en se frottant le nez contre lui pour le faire gargouiller à nouveau comme Ophis lentement parti avec son fils sécurisé en toute sécurité dans ses bras.

**Cinq ans plus tard**

"Maman où allons-nous?" demanda Naruto, âgé de cinq ans, en tenant sa mère par la main alors qu'ils marchaient sur un chemin vide à travers les Enfers. Naruto avait la taille d'un enfant de cinq ans en moyenne. Ses cheveux noirs étaient très sauvages et indomptés, mais restaient courts. Il portait une chemise à manches longues bleu foncé avec un short et des baskets noirs.

"Nous allons voir un vieil ami à moi. C'est un ancien roi Dragon et il va vous aider à apprendre à vous battre et à vous défendre ainsi que vos pouvoirs", a déclaré Ophis en expliquant à son fils .

Ophis était sous la même forme qu'elle était il y a cinq ans et la forme s'était développée sur elle. Elle envisagea de conserver sa forme actuelle en tant que forme principale permanente car c'était la forme que son fils lui avait reconnue.

"Oh d'accord maman," dit-il joyeusement alors que Naruto levait les bras tout en gardant un grand sourire heureux sur son visage.

Alors qu'ils continuaient sur leur chemin, ils finirent par se retrouver conduits dans une région montagneuse. Naruto regarda les grandes montagnes avec admiration, ce qui fit rire Ophis entre elle et la facilité avec laquelle son fils était diverti.

"Maintenant, où est-il? Il devrait être quelque part par ici puisque c'est là qu'il va normalement s'entraîner. En plus, il n'était pas sur son territoire, donc c'est le seul autre endroit où il serait."

Elle ferma les yeux et parcourut la région avant de sourire rapidement lorsqu'elle obtint un verrou sur la personne qu'elle cherchait.

"Viens Naruto-chan, j'ai trouvé la personne que nous recherchons."

Ophis a serré la main de ses fils avant que la lumière ne les engloutisse et les téléporte.

Ils réapparurent quelques instants plus tard sur une falaise géante. Quand Naruto se frotta les yeux depuis que la téléporte lui avait un peu piqué les yeux, il les élargit quand il vit qu'ils n'étaient plus seuls.

Sur le flanc de la falaise, un dragon violet géant fixait les environs, presque inconscient du reste du monde. Il était loin d'être aussi grand que le Grand Rouge mais était toujours très gros. Le dragon violet mesurait environ 50 mètres de long et environ 15 mètres de haut. Ses ailes reposaient fièrement à côté de lui et avaient un ventre gris blanchâtre. Ses yeux n'avaient pas d'iris, mais une fente noire pour un élève.

Tandis qu'ils se rapprochaient, Naruto se blottit derrière sa mère puisqu'il n'avait jamais rencontré ce Dragon auparavant et ne savait pas à quoi il ressemblait.

Ophis toussa qui fut entendu par le dragon pourpre.

Quand le dragon se retourna pour regarder d'où venait le son, il vit Ophis qui le regardait et ses yeux s'écarquillèrent sous le choc et l'incrédulité.

"** Lady Ophis," dit-il rapidement en se levant et en lui faisant un petit salut.

"Bonjour Tanin. Cela fait un moment, n'est-ce pas?"

"** Cela fait plusieurs siècles. Mais où étais-tu? Tu viens de partir et beaucoup de dragons ont cherché où tu allais. Beaucoup ont pensé que tu n'existais plus." **

"Je suis simplement rentré chez moi dans le vide. Bien que j'aie quelques problèmes avec un locataire qui a décidé d'emménager mais je vais me débarrasser de lui un jour."

Ophis expliqua ensuite à Tanin où elle était et ce qu'elle avait fait récemment alors que Tanin faisait de même. Le petit Naruto a découvert que Tanin était un ancien membre des Dragon Kings et qu'il était ressuscité comme un diable puisqu'il avait apparemment un intérêt pour les pommes Dragon que certains dragons devaient manger pour survivre. Bien qu'il ait le sang du diable qui le parcourait, il était toujours principalement un dragon et sa forme était toujours celle d'un dragon, mais maintenant, il possédait aussi des pouvoirs et des capacités qui ressemblaient à ceux du diable.

Tannin remarqua Naruto derrière les jambes d'Ophis et regarda l'enfant avec curiosité.

"Dame Ophis, qui est ce jeune derrière vous? Il sent comme celle d'un dragon?" dit-il en reniflant rapidement Naruto, ce qui obligea le garçon à se cacher davantage derrière sa mère.

Ophis sourit alors qu'elle tapotait sa tête et le conduisait doucement derrière elle et le plaçait juste devant elle alors qu'elle gardait ses mains sur son épaule.

** "**** Tanin, je voudrais que tu rencontres mon fils Naruto, **" dit-elle en faisant ressembler Tanin à une crise cardiaque.

** "Un fils? Tu as eu un enfant?" ** dit-il en bégayant, ne croyant pas ce qu'il venait d'entendre.

Ophis acquiesça. "Oui, c'est un dragon en forme humaine comme moi, bien qu'il ait la capacité de se transformer en une forme de dragon à part entière. Il a ou du moins aura tout le pouvoir de base que tous les dragons ont comme la fuite et la peau dure. Il a Il a également démontré qu'il était capable de respirer et de maîtriser le feu de la même façon que vous. Bien que je ne serais pas surpris s'il développe un ou plusieurs autres éléments. "

"Un autre élément? Il est très rare qu'un dragon ait plus d'un élément. Mais encore une fois, avec le dieu dragon comme mère, cela ne devrait pas être surprenant", déclara Tannin, même s'il était toujours en train de chercher ses repères, car il était inouï. l'une des entités les plus fortes de l'univers a un enfant.

"Oui, mais il aura sans doute plus de pouvoirs à mesure qu'il vieillira à cause du sang de Baka Reds dans ses veines", dit-elle en fronçant les sourcils à sa mère.

"Maman, Papa Red n'est pas un baka. Il est vraiment cool et il me fait voler tout le temps", dit-il innocemment bien qu'Ophis ait fait la moue.

"Naru-chan, ce stupide dragon rouge n'est pas ton papa. Il t'a peut-être aidé à te sauver et tu as peut-être une partie de son sang qui coule à travers toi mais il n'est pas ton père."

Naruto commença à l'appeler papa rival, ce qui la rendit furieuse. Elle lui avait demandé de ne pas le faire mais il était déjà trop tard. Naruto avait adoré Great Red et adorait traîner avec le dragon rouge géant et il semblait que c'était un sentiment commun pour Great Red qui avait développé un faible pour le fils d'Ophis, ce qui était étrange compte tenu de l'attitude habituelle du mauvais garçon de Red.

De plus, Great Red aimait lui frotter le visage à toute occasion.

Pendant ce temps, Tanin se rendit compte de qui ils parlaient et se sentit comme si son sang venait de devenir aussi froid que de la glace. _ ** "Il a une partie du pouvoir du Grand Rouge en lui" ** pensa-t-il, car il pouvait sentir une partie du Grand Rouge chez le garçon. _ ** "Un enfant du dieu dragon qui a également le sang du Vrai Dragon qui le traverse. Le potentiel est énorme." ** _

Tanin savait maintenant que ce petit garçon en face de lui allait devenir un grand, un homme extrêmement puissant et capable de changer l'équilibre du monde.

"Comme vous l'avez déjà compris, le Grand Rouge lui a donné une partie de son pouvoir et de sa chair en raison de circonstances que j'expliquerai plus tard. S'il était entraîné à apprendre à utiliser ses pouvoirs et sa force croissante, il pourrait facilement devenir beaucoup plus puissant que les Archanges, Les Quatre Maou, les Rois du Dragon et même les Deux Dragons Célestes. Son pouvoir sera plus à même d’aller de pair avec le mien et les Grands Rouges ", a expliqué Ophis lorsque Tannin a acquiescé et ces informations.

"** Qu'est-ce que tu veux que je fasse Lady Ophis?" ** Demanda-t-il.

"Entraînez-le et apprenez-lui les manières du Dragon. Quand il sera assez grand, je veux qu'il vive dans le monde des humains et apprenne à connaître les humains comme moi. Jusque-là, je veux que vous lui appreniez et enseigniez tout ce dont il a besoin savoir et comment utiliser ses pouvoirs de Dragon afin qu’il puisse se protéger et protéger ceux qui l’intéressent. "

"Vous êtes un ancien roi dragon et un candidat majeur dans ces jeux d'évaluation du diable, même si vous êtes semi-retraité. Cela vous rend aussi puissant que l'un des seigneurs de Satan. Vous serez un excellent mentor pour mon fils, alors Baka Red. "

Tanin sembla légèrement gobé par la requête mais il secoua rapidement la tête.

"** Bien sûr, Lady Ophis. Ce serait un honneur de former l'enfant du dieu dragon." **

Ophis sourit au Dragon pourpre et fit avancer Naruto. "Allez sur Naruto, dites bonjour."

Naruto se déplaça un peu à sa place avant que sa voix calme ne parle. "Bonjour, Monsieur Tannin. Je suis Naruto, je suis ravi de vous rencontrer", dit-il en s'inclinant même.

"** C'est un honneur de vous rencontrer aussi, Naruto. Inutile de vous incliner devant moi." **

"Je sais, mais maman a toujours dit de t'incliner devant tes aînés," dit-il alors que Tanin et Ophis souriaient à la politesse du garçon.

"** Tu as élevé un jeune homme poli, Ophis." **

"C'est ce que j'ai. Je suis un très chanceux Dragon de l'avoir," dit-elle avant qu'elle ait l'air très sérieuse.

"Cependant Tanin, si vous devez former Naruto, je dois vous assurer que vous ne direz à personne d’autres personnes au sujet de l’existence de Naruto. Je ne veux pas que les diables, les anges déchus ou les anges découvrent à son sujet. essaierait de le convertir à leur côté ou de l'éliminer. Je veux qu'il soit capable de choisir ce qu'il fera quand il aura atteint sa majorité.

"Si tu le dis à qui que ce soit …", dit-elle alors qu'elle élevait ses niveaux de puissance à des proportions gigantesques qui faisaient frissonner et suer le corps de Tanin.

"** Vous avez ma parole en tant que Dragon et Ancien Roi Dragon que je ne dirai rien à personne de son existence", répondit-il rapidement. Heureusement, Ophis a ramené son niveau de puissance à la normale et a laissé Tanin respirer facilement. Naruto n'était pas affecté puisque Ophis s'était assuré de ne pas le prendre dans son aura ou son pouvoir.

"Alors nous avons beaucoup à discuter", dit-elle alors qu'elle souriait innocemment au grand dragon violet qui laissait Tanin se demandant à quoi il venait de s'abandonner pendant que Naruto les regardait innocemment avant de les éternuer avec des éclats de suie de son nez comme il l'a fait.

** Chapitre un terminé **

** Comme vous lisez le prologue, Naruto sera un personnage très puissant dans cette histoire. Je lis et apprends toujours à propos de Highschool DxD, donc je m'excuse si je fais quelques erreurs d'information. **

** Comme déjà démontré, Naruto a des capacités de tir mais aura de multiples capacités. Si vous en trouvez un qui pourrait lui convenir, mentionnez-le-en dans une critique. Je pense à quelques pouvoirs d'autres animes et mangas, tels que lui donner la capacité de trembler comme la barbe blanche. **

** Aussi le paring principal pour lui sera Akeno mais comme ce manga est très basé sur le harem, je pense qu’il serait possible de le mettre en couple avec plus d’une fille. Mais ce ne sera pas un montant obscène. Faites-moi savoir qui d'autre peut être jumelé avec lui. Sachez simplement que l'Asie et Koneko sont strictement avec Issei. Je suis en train de choisir Rias pour le moment car je ne sais pas où la placer. **

** Le prochain chapitre aura lieu lorsque Naruto ira à la Kuoh Academy et passera à l'étape précédente. **

** Merci de lire et s'il vous plaît REVIEW **

Comment lutter son bégaiement ? La technique se trouve sur ce blog !



Le bégaiement peut découler d’un problème central ou d’une défaillance de l’un des organes du langage. Par exemple, il peut être dû à un surplus de tonicité des muscles du larynx qui se crispent. Les sons ont du mal à se former à la hauteur des cordes vocales. Le problème peut aussi se situer un peu avant. Le force de la langue peut se plaquer contre le palais et se bloquer au moment même de la mise en place du mot. Les groupes musculaires qui entourent les lèvres peuvent aussi se contracter, le son bute comme contre un obstacle et les syllabes éclatent. Certains mots ont du mal à gagner et le rythme de la parole est alors perturbé, c’est le bégaiement.
Des professionnels médicaux (appelés les phoniatres ) et paramédicaux ( orthophonistes en France, logopédistes en Suisse, logopèdes en Belgique ) sont habilités à traiter le bégaiement, certains s’étant formés plus notamment à ce brouillé. Ils sont soumis à des lois régissant leur profession ( devoir de renseignements, de formation, secret professionnel, etc. ) qui assurent aux patients une qualité de soins – les soins étant en partie ou complètement pris en charge par les différents systèmes de santé.
Le bégaiement est plus qu’un brouillé de la parole, il relève d’un phénomène complexe impliquant beaucoup plus que la simple répétition des sons et le prolongement des syllabes, qui affecte toute la personne dans sa parole, sa communication et son agissement. On dit que le bégaiement se compare à un iceberg, et que les troubles de la parole ne sont que la matière qui en émerge. Les troubles du marketing et du agissement ne sont pas perceptibles pour ceux qui ne bégayent pas, cependant interagit en liaison étroite avec le trouble de la parole. Le bégaiement commence généralement dans la petite enfance, entre deux et cinq ans chez l’enfant qui a hérité d’un système de parole plus fragile. C’est plus fort que lui, mais le bègue tentera d’éviter le contact visuel avec ses collaborateurs. L’embarras qu’il provoque dans les yeux de l’autre lui est trop pénible à voir. Sa respiration irrégulière le trahit souvent, il essaie même de parler avec très peu d’air dans les poumons. souvent, le bègue évite de bégayer en se taisant !

Laisser un commentaire