Comment arrêter ou réduire un bégaiement | Vaincre Bégaiement

Le bégaiement est une affection courante qui cause des difficultés à parler couramment. Travailler avec un orthophoniste peut considérablement améliorer le bégaiement à long terme, tandis que plusieurs stratégies peuvent aider à gérer un bégaiement au quotidien.

Tout le monde vit des périodes où la parole n'est pas fluide. Pour certains, un bégaiement peut entraver la vie quotidienne.

Une personne qui bégaie peut seulement lutter avec certains mots ou sons. Ils peuvent éprouver:

blocs, dans lesquels il y a une longue pause avant de pouvoir dire un mot

des prolongements, dans lesquels certains sons d'un mot sont étendus

répétition d'un mot ou d'une partie de mot

Le bégaiement peut également comporter des signes physiques, tels que des mouvements du visage et du corps lorsqu’une personne tente de prononcer un mot.

Selon la Stuttering Foundation, plus de 70 millions de personnes dans le monde sont touchées. Parmi eux, 3 millions vivent aux États-Unis. Les hommes sont quatre fois plus susceptibles de bégayer que les femmes et environ 5% des enfants traverseront une période de bégaiement.

Pour les personnes qui souffrent régulièrement de bégaiement et pour celles qui souffrent de stress, plusieurs méthodes peuvent aider à réduire la fréquence ou à l'éliminer complètement.

Conseils rapides pour arrêter le bégaiement

Ralentir, parler avec un rythme et se concentrer sur la respiration peuvent aider à réduire le bégaiement.

Les techniques suivantes peuvent aider une personne à éviter ou à réduire le bégaiement dans les situations de la vie quotidienne ou lors de son exposé, par exemple.

Se concentrer sur la respiration

Avant une interaction sociale ou une période de conversation prolongée, faites un effort conscient pour vous détendre et respirer. Les résultats d'une étude publiée en 2012 suggèrent que la respiration profonde et consciente contribue à réduire la pression artérielle et à augmenter le flux de sang riche en oxygène dans tout le corps. La respiration profonde réduit également l'anxiété, ce qui peut avoir un effet puissant sur le bégaiement.

Ralentissez

Concentrez-vous sur le maintien d'un rythme lent, et rappelez-vous de faire une pause entre les phrases et les mots. Continuez à prendre de grandes respirations tout en parlant pour maîtriser votre anxiété.

Parler trop rapidement peut rendre une personne plus anxieuse et augmenter le taux de bégaiement.

Éviter certains mots

Pour beaucoup de personnes qui bégaient, certains mots sont plus difficiles à sortir que d'autres. Prenez note de ces mots déclencheurs et trouvez des alternatives à utiliser. En outre, la pratique de ces mots déclencheurs peut aider à réduire le risque de bégaiement tout en les prononçant socialement. Un orthophoniste peut vous conseiller sur les meilleures façons de pratiquer.

Bégaiement: tout ce que vous devez savoir
Le bégaiement est un trouble de la parole qui peut entraîner la répétition ou la prolongation de parties de mots, de mots entiers ou de phrases. En savoir plus sur les symptômes, les causes et les stratégies de gestion ici.
Lisez maintenant

Parlez avec un rythme

Beaucoup de gens rapportent que le bégaiement disparaît quand ils chantent. Ceci est en partie dû au rythme régulier et contrôlé du langage chanté. Avant de parler, imaginez que vous êtes sur le point de chanter. En outre, entraînez-vous à rythmer légèrement votre discours. Cela peut aider à améliorer la maîtrise de la parole.

Visualiser les interactions

De nombreuses personnes utilisent cette technique avant les présentations et les prises de parole en public, mais elle peut également être utile dans les conversations de tous les jours.

Toute personne qui se sent nerveuse à l'idée de parler devrait essayer de visualiser ses mots avant qu'ils ne soient prononcés. Cela peut aider une personne à se sentir mieux préparée, en contrôle et confiante dans sa communication.

Les recherches publiées en 2015 suggèrent qu'imaginer les interactions et répéter les discours à l'avance peut améliorer la fluidité de la parole et l'évaluation de la performance d'une personne.

Cela peut également aider à visualiser les résultats positifs des conversations. Cela peut soulager les nerfs et les aider à éviter le bégaiement lors des interactions.

Utilisez des mouvements du corps pour calmer les nerfs

Canaliser l'énergie nerveuse en mouvements corporels délibérés peut aider à réduire le bégaiement. Les gens utilisent souvent cette technique lorsqu'ils parlent en public.

Pour un présentateur, cela peut impliquer de faire des mouvements lents sur la scène ou des gestes contrôlés. Pendant les conversations, une personne peut tirer avantage de la marche ou de l'utilisation de gestes de la main.

Comment arrêter le bégaiement de façon permanente

Un orthophoniste peut aider une personne à gérer son bégaiement.

Pour beaucoup, il faut beaucoup de temps et d'efforts pour réduire ou éliminer un bégaiement. Au fil du temps, l'orthophonie et la pratique à la maison peuvent entraîner des améliorations considérables.

Orthophonie

Un orthophoniste peut aider les enfants et les adultes à gérer le bégaiement. Pour certains, l'orthophonie peut être nécessaire à différents moments de la vie.

Initialement, un thérapeute teste le discours d’une personne et évalue la gravité d’un bégaiement. Chaque personne qui bégaie a une expérience unique, et un thérapeute posera des questions sur l’impact du bégaiement sur la vie d’une personne. Ils adapteront ensuite leurs sessions à chaque personne.

Un orthophoniste peut également enseigner des stratégies d'adaptation pour réduire l'anxiété liée au bégaiement.

Entraine toi

Pratiquer et répéter le discours, en particulier les mots ou expressions critiques, peut aider à améliorer un bégaiement. La pratique devrait être axée sur:

parlant lentement

en utilisant des stratégies compensatoires

compléter les pensées

réduire la tension

prendre de grandes respirations en parlant

Il peut être utile de s’exercer devant un miroir ou avec des membres d’un réseau de soutien.

Développer un réseau de soutien fort

Souvent, les réactions des autres peuvent avoir un impact important sur la façon dont une personne qui bégaie en se bricolant se voit. Il est important de s'entourer de personnes positives et de soutien pour qu'une personne puisse parler sans craindre d'être jugée.

Appareils électroniques

Certaines personnes qui bégaient bénéficient d'un appareil appelé moniteur de parole fixé à l'oreille externe. Cela modifie les fréquences sonores et utilise une rétroaction retardée pour aider une personne à réguler son discours.

Bien que l’assurance couvre parfois le coût, ces appareils peuvent être coûteux. Un médecin peut être en mesure de recommander des options plus abordables.

De nombreuses personnes trouvent les moniteurs d’audit utiles, mais rien ne garantit qu’elles offrent des avantages permanents.

Perspective

En pratiquant des techniques et en travaillant sur des stratégies à long terme, beaucoup de gens peuvent surmonter le bégaiement.

Certains enfants traversent une phase de bégaiement dans le cadre de leur développement naturel. Pour d'autres, le bégaiement ne disparaît jamais complètement, même s'il peut changer avec l'âge. Par exemple, une personne ne peut bégayer que lorsqu'elle est sous pression, comme lors d'une présentation.

Avec patience et pratique, la plupart des gens peuvent réduire la fréquence du bégaiement.

Comment arrêter son bégaiement ? La méthode est révélé sur ce blog !



Selon l’âge et la durée du bégaiement, différentes approches sont proposées : programmes Lidcombe, PCI ( Parent Child Intervention )… Dans un premier temps, l’orthophoniste travaille avec la famille sur les éléments susceptibles d’intervenir dans le bégaiement. Il suffit dans certains cas de proposer plus de temps à l’enfant pour que tout rentre dans l’ordre. Si les problèmes persistent, un suivi annuel ( chaque semaine ) est primordial. Le travail est alors centré sur l’analyse de la parole, sur le contrôle de sa vitesse et de la facilité. On lui apprend aussi à dédramatiser. n
En dehors des prises en charges globales, d’autres interventions ciblent des aspects plus particuliers du bégaiement. Des médicaments agissent sur la fluidité de la parole dans des cas qui restent limités – et non exempte de toutes impressions secondaires. De même, celle-là peut être améliorée ponctuellement par des outils auditifs qui perturbent la perception de sa propre voix. nPour d’autres, des challenges comme le bâti ou le théâtre apportent une aide en développant le bonheur vocal. nLes domaines cognitifs, comportementaux et affectifs peuvent également faire l’objet d’une démarche thérapeutique ( thérapie cognitivo-comportementale, psychothérapie, psychanalyse, art-thérapie… ) sans référence directe au bégaiement. La demande de celui qui est lourdement atteint n’est pas axée sur le bégaiement, mais des répercussions positives sont susceptibles de se produire en profondeur sur la parole.
Les plus jeunes sont souvent confrontés aux moqueries de leurs camarades : le bégaiement constitue alors un obstacle pour s’intégrer dans le groupe, et plus tard à l’entreprise. Les personnes qui bégaient se sentent de ce fait différentes, ce qui attise un repli sur elles-mêmes. Ce rejet peut avoir des répercussions dans l’évolution de la pathologie. Le regard des autres a créé un blocage, qui n’encourage pas le jeune à s’exprimer et à faire des efforts pour survivre son handicap. nPlus tard, le bégaiement influence souvent le choix d’une orientation scolaire. Les personnes bègues aiment mieux parfois se tourner vers des profession de santé qui ne demandent pas une prise de parole importante,.. Elles laissent passer des opportunités reconnues, pensant que leur trouble les rend incapables d’exercer certaines métier. D’autres a contrario vont trouver des métiers de communication pour affronter leur handicap.

Laisser un commentaire