► Entretien avec Elliott Hulse | Bégayer, s'exprimer pleinement | Zéro Bégaiement

Elliott Hulse, homme fort professionnel et entraîneur en force connu pour sa chaîne de mise en forme YouTube appelée Strengthcamp. C’est son autre chaîne, Elliottsaid, qui nous a ouvert les yeux sur les possibilités et les capacités du corps et de l’esprit humains.

Nous visionnons sans cesse ses vidéos où il parle de mentalité, de saine alimentation, de bien travailler et, nous n’oublierons jamais, «la motivation est une connerie».

Même si Elliott est un entraîneur en force et en forme, il parle de la vie, de la peur, de la détermination et de ce que vous devez faire, que vous en ayez envie ou non. C’est ses vidéos qui nous ont finalement conduits dans la rue à parler aux gens et à commencer à expérimenter des moyens de surmonter notre bégaiement.

D'après l'entretien, vous pouvez dire qu'il s'agit d'une personne chaleureuse et gentille. Son ambiance est entièrement axée sur la passion et l’intégrité et nous l’avons ressentie pendant des semaines après l’entretien.

Content d'avoir rencontré l'homme.

Comment vaincre son bégaiement ? La réponse est explicité sur ce blog !



Le bégaiement peut découler d’un soucis central ou d’une défaillance de l’un des organes du langage. Par exemple, il peut être dû à un surplus de tonicité des groupes musculaires du larynx qui se crispent. Les sons ont du mal à se former au niveau des cordes vocales. Le soucis peut aussi se placer plus haut. Le force de la langue peut se plaquer contre le palais et se bloquer au moment même de la mise en place du mot. Les zones musculaires qui entourent les lèvres peuvent aussi se contracter, le flux audio bute comme contre un obstacle et les syllabes éclatent. Certains mots ont du mal à vous en sortir et le rythme de la parole est alors perturbé, c’est le bégaiement.
Les thérapies traitent les aspects physiques, fonctionnels et émotionnels du bégaiement. Chacun fait l’objet d’un travail particulier qui a des répercussions dans les autres domaines. Les critères physiques La première demande concerne le plus souvent les accidents de parole. Les différentes composantes de la parole sontnabordées à travers des exercices de ralentissement du débit, de fluence, de respiration, de voix…nL’aspect moteur est traité de manière plus globale avec la pratique de la relaxation. nles aspects fonctionnelsnLe bégaiement se manifestant dans la relation aux interlocuteurs, cet aspect s’étale sur la majorité de la thérapie. nSont abordés les dysfonctionnements comportementaux et cognitifs sous-jacents au trouble. Si les techniques utilisées peuvent changer suivant les psychologues, l’objectif reste toujours la restauration de la relation aux autres. Les critères émotionnels. L’impact des éléments émotionnels représente également une part cruciale de la thérapie ( gestion du tension, pense de soi… ). n
Depuis les années 1930, le moteur de recherche interne a étayé le fondement héréditaire du bégaiement. Des études familiales ont constamment montré que les personnes qui bégaient ont plus souvent que les témoins des parents qui ramènent aussi des antécédents de bégaiement. Une révision récente de 28 études scientifiques a estimé que 30 à 60 % des personnes qui bégaient exposent des antécédents familiaux positifs comparativement à moins de 10 % des témoins. Des études scientifiques sur des jumeaux ont corroboré ces observations. par ailleurs, les proches de sexe coté masculin exposent un risque substantiellement plus cher que les proches de sexe féminin. Le rétablissement et la persistance semblent être des affections héréditaires distinctes.

Laisser un commentaire